Congo-Brazzaville: L'OMS appuie les coopératives féminines dans la lutte contre la pandémie de la COVID-19

Le Bureau de la Représentation de l'OMS au Congo par le biais du système des Nations Unies au Congo a procédé à la remise d'un don au Ministère en charge de la promotion de la santé et de l'intégration de la femme au développement.

La cérémonie de remise officielle y relative s'est déroulée sur l'esplanade de la Maison de la Femme, sous le patronage de Mme Jacqueline Lydia Mikolo, Ministre en charge de la promotion de la femme, en présence des cadres de son cabinet et, entre autres, du Coordonnateur résident du système des Nations Unies dans le pays et du Représentant résident de l'OMS au Congo, le Dr Lucien Manga.

Ce don, essentiellement composé de 85 machines à coudre, 85 paires de ciseaux, 8 500 tissus popeline, 255 rouleaux de fil de couture, 340 rouleaux de fil élastique et de 85 manuels de fabrication de masques, s'inscrit dans le cadre de la promotion des activités féminines dans la lutte contre la pandémie de la Covid-19.

A cet effet, répondant aux médias sur l'objet de ce geste auprès du Ministère en charge de la promotion de la femme et de l'intégration de la femme au développement, le Représentant de l'OMS au Congo, Dr Lucien Manga a préciser que ce don servirait " à apporter un appui aux organisations féminines qui sont très dynamiques au Congo et qui produiront des matériels qui permettront de lutter efficacement contre la pandémie à laquelle fait face aujourd'hui l'humanité toute entière en général, et le Congo notre pays en particulier. C'est aussi a-t-il ajouter, une façon de redynamiser et de donner du courage à ces femmes-là".

La Ministre Jacqueline Lydia Mikolo quant à elle, réceptionnant symboliquement le don des mains du Coordonnateur résident du système des Nations Unies au Congo M. Chris Mburu, a salué et hautement apprécié cette action de l'OMS/Congo.

Elle a exprimé la satisfaction de son institution "de recevoir ce don qui vient du système des Nations Unies, et particulièrement de l'OMS, et qui vient, encore une fois, compléter l'appui incessant au gouvernement par cet acte qui va permettre, que dans les 12 départements de notre pays, que nous puissions en tant que département de la promotion de la femme travailler avec les coopératives des femmes, avec les femmes dans les départements pour avoir des unités de confection de masques alternatifs.

Rappelons que le Congo, depuis le début du processus du déconfinement progressif et par paliers le 18 mai dernier, a institué le port du masque comme étant une obligation pour tous dans les lieux publics ouverts et fermés, outre l'application des autres mesures barrières contre la Covid-19.

A La Une: Organisations Internationales et l'Afrique

Plus de: WHO

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.