Ile Maurice: Budget 2020-2021 - L'Agricultural marketing Board appelé à être restructuré

communiqué de presse

« L'Agricultural Marketing Board (AMB) sera restructuré en vue de devenir l'agence de marketing stratégique du ministère de l'Agro-industrie et de la Sécurité alimentaire, et interviendra pour stabiliser le prix des produits agricoles. »

C'est ce qu'a fait ressortir l'Attorney General, ministre de l'Agro-industrie et de la Sécurité alimentaire, M. Maneesh Gobin, aujourd'hui, à l'Assemblée nationale lors de son intervention sur les débats budgétaires. Il a souligné qu'avec cette restructuration, l'AMB aura pour mandat d'assurer un approvisionnement régulier à un prix abordable d'une variété de produits alimentaires, en plus des pommes de terre, des oignons et de l'ail.

Le ministre a également annoncé que davantage de points de vente au détail seront ouverts à travers l'île, remodelant ainsi le rôle opérationnel de l'AMB avec, notamment, la mise à dispositions de ses produits à un plus grand nombre d'opérateurs privés à travers le pays.

La Mauritius Agricultural Marketing Act (1963) sera aussi amendée pour prévoir la gestion, par l'AMB, du National Wholesale Market, actuellement en construction. Avec le soutien du Food and Agricultural Research and Extension Institute, cette initiative permettra au ministère de préparer et de mettre sur pied un plan de production de cultures vivrières en fonction de la demande locale.

En outre, plusieurs mesures seront mises en œuvre afin d'assurer la disponibilité des cultures vivrières et leur accessibilité à la population, a affirmé M. Gobin. Ces mesures comprennent : la mise sur pied d'un mécanisme de stabilisation des prix des produits agricoles ; une stratégie de production planifiée ; et le stockage et l'agro-transformation des produits excédentaires qui seront rendus possibles grâce au National Agri-Food Development Programme, comme annoncé dans le budget 2020-2021.

Le ministre de l'Agro-industrie s'est également attardé sur les mesures qui seront appliquées pour le secteur des cultures, la stratégie de production planifiée, la production animale, la biodiversité et le secteur du thé. Il est à noter que quelque 500 arpents sont ciblés dans le cadre de la stratégie de production planifiée par les institutions opérant sous l'égide du ministère de l'Agro-industrie et de la Sécurité alimentaire.

Plus de: Government of Mauritius

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.