Ile Maurice: Menace de licenciement - Les employés de Blue Safari tentent de garder la tête hors de l'eau

Pas moins de 25 employés de la compagnie Blue Safari se sont présentés devant le Redundancy Board en ce mardi 16 juin. Alors que la compagnie leur avait semble-t-il fait comprendre qu'ils allaient être licenciés, finalement, employés et employeur sont parvenus à un consensus.

Me Arshaad Inder, qui représente les intérêts de cette compagnie impliquée dans des activités nautiques, a dressé un bilan. «La société, qui existe depuis 1995, a réalisé un chiffre d'affaires de Rs 170 millions pendant la période 2018- 2019. Or, cette année, elle n'a récolté que Rs 50 000 à cause de l'absence de clients, 99,5 % étant en général des étrangers. Les frontières sont fermées et c'est la compagnie qui souffre financièrement», a fait valoir l'homme de loi.

D'ajouter que des négociations ont déjà été entamées avec certains employés alors que d'autres seront mis au chômage technique jusqu'à ce que la situation financière de Blue Safari s'améliore. «Ils pourront ainsi bénéficier du scheme que propose le gouvernement et leur emploi sera préservé.»

De son côté, Me Nadeem Hyderkhan, qui représente les 25 employés, dont certains comptent plus de 18 ans de service, évoque la Workers' Rights Act. «Des négociations sont en cours pour sauvegarder les emplois et on attend la prochaine réunion.»

Celle-ci est prévue le 30 juin devant le président du Board, Rashid Hossen, et lors de laquelle l'employeur doit communiquer ses propositions.

A La Une: Ile Maurice

Plus de: L'Express

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.