Sénégal: Mamadou Lamine Diallo - «Macky Sall a préféré la mare à l'aide alimentaire électoraliste»

Dans sa Question Tekki 203 d'hier, mardi 16 juin, le député Mamadou Lamine Diallo accuse le chef de l'Etat d'être à l'origine de l'augmentation des inégalités sociales. Il reste ainsi persuadé que le président Macky Sall a choisi la distribution de l'aide alimentaire dans le but de propulser son beau-frère, Mansour Faye, et ses maires.

La distribution de l'aide alimentaire, on en parle toujours. C'est le député du Mouvement Tekki, Mamadou Lamine Diallo qui, dans sa Question Tekki 203 du mardi 16 juin, est revenu sur la distribution des vivres dans le cadre de la riposte contre la pandémie de la Covid-19.

Dans le communiqué rendu public, Mamadou Lamine Diallo est d'avis qu'en choisissant de distribuer des vivres aux populations impactées par la Covid-19, le président Macky Sall avait des ambitions pour son beau-frère, Mansour Faye et ses maires.

Dans la note, il dira que «Macky Sall a préféré lancer son beau-frère et ses maires dans la mare à l'aide alimentaire électoraliste, source de contamination, et se donner des allures d'économiste de dimension africaine en réclamant l'annulation de la dette».

Le président du Mouvement Tekki reste toujours convaincu qu'il y avait une meilleure formule que celle choisie par le chef de l'Etat.

Pour lui, «il suffisait de trois semaines à un comité créé en amont pour établir, sous la supervision du Général, une liste de 1400 000 ménages touchés par la crise économique née de la pandémie et leur envoyer par transfert 75 000 Francs et mettre à leur disposition de l'eau potable par exemple, au Cap Skirring ou à Fimela. Ce montant était supportable par la trésorerie de l'Etat».

Revenant sur la situation économique des ménages au Sénégal, Mamadou Lamine pointe un doigt accusateur sur le chef de l'Etat. Il indique que «le Général François Ndiaye se rend compte que le suivi des opérations obscures de Mansour Faye, ce n'est pas la tournée des popotes.

Il découvre qu'il y a plus de pauvres qu'on ne croit au Sénégal. Eh oui, les inégalités sociales ont augmenté sous Macky Sall au profit d'une centaine de familles de la dynastie Faye-Sall et de ses affidés pour reprendre l'expression d'un journaleux de Bby».

Plus de: Sud Quotidien

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.