Congo-Kinshasa: Journée internationale de l'environnement - La FHDS appelle à l'implication de toute personne pour l'atteinte des objectifs

«Mieux vaut tard que jamais », dit-on. A l'occasion de la journée internationale de l'environnement, célébrée le 5 juin de chaque année, cette journée qui vise le bien-être de la mère terre, la Fondation Humanitaire pour le Développement Social et Environnementale (FHDS), s'est exprimée à cette circonstance en conviant toute personne à initier des efforts pour remédier l'objectif de cette journée.

La FHDS qui est une fondation qui contribue à mettre en évidence les défis environnementaux auxquels la terre est confrontée, a à l'occasion de la journée internationale de l'environnement, invité toute personne à inculquer des efforts salvateurs pour remédier l'objectif de cette journée qui est celui d'œuvrer pour le bien-être de la terre. Face à la presse, le président du conseil d'administration de cette fondation, Jessy Bosifo, n'a pas manqué de délier sa langue.

« A mon humble avis, comme un scientifique, il est important de créer une nouvelle politique de gestion de l'environnement par les systèmes managériaux de communication de proximité, entre les habitants des grands forêts d'Afrique, précisément de la zone équatoriale ; et les acteurs de la protection de l'environnement... », dit-il en substance. Et de rajouter : « créer des activités économiques dans le secteur du développement durable de l'environnement, telles que le tourisme, l'agroalimentaire et l'agro forestière ; un système de l'édition primaire et secondaire de l'environnement... A la population dans toute l'étendue du pays, mettre en place une brigade d'assainissement avec un bon système de gestion des déchets dans les espaces urbaines et aquatique», suggère-t-il.

Jessy Bosifo estime que la création d'une grande plateforme rassemblant les organisations œuvrant dans la protection de l'environnement serait très nécessaire. « Créer une giga plateforme qui rassemble toutes les structures ou organisations qui œuvrent pour la protection de l'environnement, est important pour notre pays ! », conclut-il.

Par ailleurs, il sied de signaler que «La biodiversité c'est un appel à l'action pour lutter contre la perte accélérée d'espèces et la dégradation du monde actuel», était le thème retenu pour cette année.

Plus de: La Prospérité

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.