Ile Maurice: Budget 2020 - 2021 - Revoir la stratégie du secteur touristique post-COVID-19

communiqué de presse

La remise en question de l'industrie touristique dans son ensemble suite à la pandémie du Covid-19 et la révision de la stratégie dans ce secteur ont été les principaux thèmes de l'intervention du ministre du Tourisme, M. Georges Pierre Lesjongard, hier à l'Assemblée nationale, au cours des débats budgétaires.

Rappelant que le secteur du tourisme contribue à hauteur de 8,2% du produit intérieur brut et emploie 125 000 personnes, il a indiqué que les mois de janvier et février étaient très encourageants avec des recettes de Rs 12,5 milliards. Toutefois, selon M. Lesjongard, l'arrêt, depuis la mi-mars, des arrivées touristiques a résulté dans un manque à gagner de Rs 15 milliards durant les trois derniers mois, et l'Etat a dû intervenir, par le biais de soutiens financiers, pour éviter un gros risque de perte d'emploi.

« La psychologie du voyageur a changé et la sécurité sanitaire, le bien-être et le tourisme respectueux de l'environnement seront des facteurs déterminants dans le choix futur des vacanciers », a déclaré le ministre. Dans cette optique, il a parlé de la nécessité de revaloriser les produits pour rendre la destination Maurice plus attrayante, de mobiliser tous les partenaires, et de créer une vision commune pour faire face à la compétition accrue.

La reprise dans le secteur

Le ministre a fait ressortir que le Gouvernement a déjà entamé les préparations pour la reprise des activités dans le secteur du tourisme. « Maintenant nous abordons le processus final de déconfinement et notre prochain pallier sera l'ouverture de notre frontière à nos différents marchés touristiques en respectant les normes sanitaires », a-t-il précisé.

A cet effet, le World Travel and Tourism Council a déjà approuvé les directives sanitaires élaborées par le ministère du Tourisme. M. Lesjongard a expliqué que tous les opérateurs touristiques devront se conformer à ces directives avant de commencer leurs opérations en effectuant une auto-évaluation digitale via une application mobile pour obtenir un label de sécurité obligatoire.

Le ministre a aussi affirmé que le budget national prévoit des mesures pour aider l'industrie à s'adapter à la période de l'après Covid-19. Ces mesures incluent:

Un protocole pour garantir que toutes les précautions sanitaires soient respectées de l'arrivée jusqu'au départ des voyageurs.

Une aide sera accordée à Air Mauritius.

Une nouvelle stratégie de marque sera élaborée par la Mauritius Tourism Promotion Authority (MTPA) et l'Economic Development Board.

Un partenariat commercial sera finalisé avec le Liverpool Football Club pour la promotion de la destination Maurice à partir de septembre 2020.

Un Aparthotels Scheme sera introduit pour permettre aux hôtels existants de convertir une partie de leurs unités d'hébergement en appartements avec services pouvant être vendus individuellement. L'Invest Hotel Scheme sera donc modifié pour permettre aux propriétaires d'occuper leur unité pendant une période totale de 90 jours au lieu de 45 jours par an.

Pour attirer les touristes les plus aisés, des dispositions spéciales seront prises à l'aéroport pour accueillir les visiteurs venant en jet privé.

La MTPA organisera des évènements majeurs à Maurice pour les principaux tour-opérateurs, agences de voyage et représentants de la presse internationale pour qu'ils expérimentent les possibilités qu'offre le secteur du tourisme.

Les titulaires de licence de la Tourism Authority et de la Beach Authority seront exemptés du paiement de la redevance pour une période de deux ans.

Le paiement pour la location des terres de l'Etat par les hôtels sera annulé pour le prochain exercice financier.

Le rabais de 50% sur la location de terrains publics pour les hôtels dans le cadre de l'Hotel Reconstruction and Renovation Scheme sera augmenté à 100%, pour deux ans, jusqu'au 30 juin 2022.

Jusqu'en décembre 2021, les sociétés opérant dans le cadre du Deferred Duty and Tax Scheme ainsi que du Mauritius Duty Free Paradise seront autorisées à vendre leurs marchandises sur le marché local, à condition de payer les taxes.

Plus de: Government of Mauritius

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.