Afrique: Budget 2020 - 2021 - Les Mauriciens placés au cœur des stratégies économiques

communiqué de presse

Lors de son intervention sur les debats budgétaires, hier à l'Assemblée nationale, le Premier ministre, M. Pravind Kumar Jugnauth, a mis en exergue la philosophie du gouvernement qui est de placer la population au cœur des stratégies économiques.

« Le budget 2020 - 2021 est conforme à l'approche du gouvernement et jette les bases pour un développement à long terme », a dit M. Jugnauth. Il a fait remarquer que les institutions internationales et locales ont estimé que la crise entraînerait probablement la pire contraction du produit intérieur brut de Maurice depuis plus d'un siècle. Dans cette optique, la priorité est de consolider l'économie et la société, en tirant des leçons par rapport à l'expérience du Covid-19.

Une croissance économique plus forte à long terme

Pour M. Jugnauth, le budget répond non seulement aux urgences immédiates de l'économie mais prépare l'avenir de Maurice. Il est important, a-t-il expliqué, de redresser la situation économique en plaçant le pays sur une trajectoire de croissance positive et en créant des emplois, en particulier pour les jeunes. Il a parlé du rôle du secteur de la construction dans la relance économique de la République et des investissements relatifs aux grands projets d'infrastructures publiques qui entraîneront une croissance économique plus forte à long terme.

L'autosuffisance alimentaire, la promotion de la production locale pour réduire la facture des importations et le renforcement des secteurs agricoles, manufacturiers et des énergies renouvelables ont aussi été abordés. M. Jugnauth a cité les propositions faites pour protéger et soutenir les PME, les petits planteurs et les opérateurs du secteur informel avec de nombreuses mesures et incitations, allant des facilités de financement et la disponibilité des terres agricoles, aux parcs industriels et technologiques.

Un secteur de santé paré à toute éventualité

S'agissant du volet santé, le Premier ministre a souligné la nécessité de disposer d'un secteur de santé public et privé paré à toute épreuve avec un personnel qualifié. Il a signalé que le budget 2020 - 2021 encourage le développement d'un secteur pharmaceutique pour réduire la dépendance du pays sur les importations tout en créant de nouvelles activités économiques à plus forte valeur ajoutée.

Selon M. Jugnauth, en plus d'offrir les ressources nécessaires au développement du secteur de la santé, le budget a annoncé un plan stratégique quinquennal ; la mise en place d'un centre national de contrôle et de prévention des maladies pour lutter contre les maladies infectieuses ; et la promotion de la télémédecine. Cela contribuera à la modernisation du secteur de la santé sur le plan local tout en offrant de nouvelles opportunités d'exportation des services de santé, a-t-il indiqué.

Protéger les groupes les plus vulnérables

En ce qui concerne l'aspect social, M. Jugnauth a déclaré qu'en dépit de la situation économique extrêmement difficile, les groupes les plus vulnérables de la société seront protégés. « Toutes ces mesures sont proposées à un moment où la récession mondiale fait rage ; le budget prévoit néanmoins une augmentation de 12,4% des allocations de protection sociale, a-t-il rappelé.

En outre, quelque 12 000 familles, soit 50 000 citoyens, bénéficieront d'un logement décent. De plus, le riz et la farine seront subventionnés, et l'éducation et les soins de santé demeureront gratuits.

Au sujet de la protection de l'environnement, le Premier ministre a précisé que les ressources financières destinées au secteur avaient augmenté de 160% depuis 2017 et 2018. Cette année, quelque Rs 3,5 milliards y ont été affectées, ce qui représente une augmentation de 29% par rapport à l'année dernière.

« Les fruits de la croissance économique doivent être partagés de manière plus équitable et il doit y avoir une participation plus large au développement économique de Maurice », a fait ressortir le chef du gouvernement. Il a ajouté que malgré les revers économiques majeurs entraînant une baisse des recettes publiques et une pression accrue sur les dépenses, le budget est axé sur la préservation des moyens de subsistance et assure l'inclusion et la durabilité.

Plus de: Government of Mauritius

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.