Gabon: Les employés déflatés de la CNOGEMCNI perçoivent 1. 222 milliards F CFA de droits

Libreville, le 16 juin 2020 - Le ministre des Sports, Franck Nguema, sur instructions du président de la République, chef de l'État, Ali Bongo Ondimba, a dès sa prise de fonction en juin 2019, entamé un dialogue social entre autres, pour le paiement des droits des 48 employés déflatés de la Commission nationale de l'organisation et de la gestion des événements et manifestations à caractère national et international (CNOGEMCNI).

Le ministre des Sports a démarré le processus de liquidation de cette agence supprimée dans le cadre de la rationalisation des dépenses publiques, par la co-signature le 27 août 2019, avec le ministre de l'Économie et des Finances, d'un arrêté ministériel, après avoir reçu en juillet 2019 les collectifs des ex-employés de la CNOGEMCNI et l'ANAGEISC.

Les modalités de paiement aux bénéficiaires de la CNOGEMCNI par virement bancaire ont été effectuées comme suit :

Décembre 2019 : paiement des 7 mois d'arriérés de salaire pour un montant de 279 068 117 F CFA ; - Juin 2020 : paiement des droits sociaux (droits légaux et indemnités transactionnelles) d'un montant de 943 552 833 F CFA.

Au total, c'est la somme de 1 222 620 950 FCFA qui a été payée pour le règlement du plan social de la CNOGEMCNI, un effort substantiel de l'État envers les populations vulnérables en pleine crise sanitaire, économique et sociale due à la pandémie à coronavirus.

Notons que le processus de liquidation des droits sociaux des ex-employés de l'ANAGEISC (qui ont déjà touché 3 mois sur 5 d'arriérés de salaire d'un montant de 164 millions F CFA) est en bonne voie, et devrait être finalisé dans quelques semaines.

Plus de: Gabonews

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.