Sénégal: Capacité d'investissement - La Sonatel pèse 585 milliards de FCFA sur la période 2017 à 2019

Le Groupe Sonatel a investi 585 milliards de FCFA sur la période 2017 à 2019. Ces investissements ont permis à l'opérateur de téléphonie Sonatel de disposer d'une des plus vastes infrastructures de télécommunications en Afrique, d'un réseau 100% numérique avec cinq anneaux de fibre optique (y compris sous-marin) d'une longueur totale de plus de 3 000 km et d'une des plus grandes bandes passantes Internet en Afrique (+de 400 Gbits/s).

Ces importants investissements, confie la société, ont été financés par autofinancement et par endettement auprès des institutions financières et ont été réalisés à 54% au Sénégal, premier marché du Groupe en termes de revenus.

Dans la logique de maintenir sa performance et d'intensifier ses investissements, la Sonatel lance un emprunt obligataire par appel public à l'épargne d'un montant de 100 milliards de francs Cfa.

L'emprunt obligataire a été validé, selon la Sonatel, par le Conseil régional sous le visa numéro EOP/20-01O pour l'émission de 10 000 000 obligations au prix unitaire de 10 000 FCFA.

Cet emprunt, ajoute-t-elle, sera amorti sur une maturité de 7 ans à un taux d'intérêt facial de 6,50 % par an. Elle rappelle dans la foulée que la période de souscription est ouverte du 15 juin au 15 juillet 2020.

La Société jouit d'un statut qui sera certainement au goût des investisseurs. En ce sens, l'on indique : « Sonatel, en tant que société émettrice sur le marché financier régional (MFR), s'est vue octroyer l'une des meilleures notes pour une entreprise privée émettrice au sein de la zone UEMOA à date : l'« Investment Grade».

L'émetteur, également en tant que première entreprise de la région en termes de chiffre d'affaires dispose, d'un risque de crédit exceptionnellement bas dans un contexte économique ponctué d'incertitudes, d'une forte capacité à honorer le service de la dette à court et à long terme, et d'une gouvernance respectant les meilleurs standards internationaux ».

De manière détaillée, la Sonatel exhibe ses données plus qu'attirantes : « première entreprise privée de la zone UEMOA avec un chiffre d'affaires supérieur à 1 000 Mrds FCFA pour un EBITDA en croissance continue, première capitalisation boursière de la BRVM avec plus de 1 700 milliards FCFA, plus de 35,85% de la cote, meilleure notation financière parmi toutes les entreprises privées de la région UEMOA avec une structure capitalistique solide avec un ratio d'endettement faible de 24,5%, une capacité d'endettement sous-utilisé avec un ratio de Dette Nette/EBITDA de 0,18x (2,0x dans le secteur des télécommunications), entre autres ».

A La Une: Sénégal

Plus de: Lejecos.com

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.