Afrique: La CAN 2021 sur la voie du report

A l'instar de l'Euro 2020 décalé d'une année, la CAN 2021 pourrait connaître le même sort pour qu'elle soit disputée en janvier 2022.

Ça reste tout de même une des propositions bien partie pour prendre forme au cas où la crise sanitaire engendrée par la pandémie de nouveau coronavirus se prolongerait davantage, perturbant les éliminatoires de ce rendez-vous continental prévu jusqu'ici en janvier-février de l'année prochaine.

L'option du décalage de la compétition a été évoquée par le secrétaire général de la Confédération africaine de football (CAF), le Marocain Abdelmounaïm Bah,et ce dans une déclaration à Radio Sport Info, relayée par le portail Africatop sport. Il a indiqué à ce propos que« comme tout le monde le sait, jouer en juin/juillet au Cameroun c'est difficile à cause des conditions climatiques. En plus, en juin/juillet 2021, il y a déjà beaucoup de compétitions avec l'Euro et la Copa America. Donc, la période la plus propice en cas de report de la CAN serait janvier 2022 ». Et de préciser sur le champ que«tout ça je le répète, ce sont des alternatives parce que notre priorité pour la CAN, c'est de jouer en janvier 2021».

Après avoir manqué la fenêtre du mois de mars, date où devait se tenir la troisième journée des éliminatoires, en plus des dates de rattrapage des 3 et 4 juin dernier, la CAF se trouve plus que jamais presque dans une situation d'impasse du fait qu'il ne lui reste que les fenêtres de septembre, d'octobre et de novembreen vue d'établir une mise à jour devant déboucher sur l'organisation d'une Coupe d'Afrique des nations dans les temps prévus, janvier-février 2021.

Le secrétaire général de la CAF reste optimiste, soulignant qu' « à ce sujet, la Confédération asiatique a annoncé qu'elle reprendra ses qualifications aux mois d'octobre et de novembre. Et à la CAF, on s'inscrit dans cette logique. Les fenêtres internationales prévues en mars et en juin ont été annulées certes mais les mois d'octobre et de novembre 2020 représentent beaucoup d'espoir ».

L'alternative du report de la CAN 2021 jusqu'en 2022 corrobore les dires du président de la Fédération camerounaise de football, Seydou Mbombo Njoya, qui avait affirmé que « la CAN est prévue en janvier 2021, mais si nous n'arriverons pas à disputer les qualifications en septembre, il est fort probable que cette date soit repoussée ». Et d'ajouter qu' «aujourd'hui, personne n'est en mesure de dire ce qui se passera dans les prochains jours ou comment va évoluer l'épidémie ».

Dans la course pour la CAN, le Onze national figure dans le groupe E aux côtés des sélections de Mauritanie, de Centrafrique et du Burundi. L'EN avait mal entamé sa campagne de qualification, se faisant accrocher à domicile, et contre toute attente, par l'équipe de Mauritanie (0-0), avant de se ressaisir en s'imposant en déplacement sur le Burundi par 3 à 0.

Plus de: Libération

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.