Algérie: Le conducteur à l'origine de l'accident de la circulation diffusé sur les réseaux sociaux arrêté

Alger — Les services de la Gendarmerie nationale (GN) ont arrêté le conducteur ayant provoqué l'accident de la circulation survenu, mardi, au niveau de la rocade sud Dar El Beïda-Zéralda (Alger), et largement diffusé sur les réseaux sociaux, a indiqué mercredi un communiqué du Commandement général de la GN, qui a annoncé également l'ouverture d'une enquête sur cet accident.

"Un accident de la circulation regrettable s'est produit, mardi 16 juin 2020 sur la voie express ouest, plus exactement à hauteur des Grands Vents à Alger, au niveau de la rocade sud, où un automobiliste harcelait un autre usager de la route en faisant des manœuvres dangereuses qui ont occasionné le renversement choquant du véhicule de la victime au bord de la chaussée", indique la même source, précisant que le chauffeur à l'origine de l'accident "a pris la fuite".

"Le plan d'alerte et investigation qui a été lancé sur place a permis l'arrestation de l'auteur en un temps record et l'ouverture d'une enquête sur l'accident".

"Le chauffeur du véhicule, victime de cet accident, est sorti indemne", a-t-on ajouté.

De même qu'il a invité l'ensemble des citoyens à signaler tous types de délits et d'agissements imprudents, rappelant son numéro vert 1055 mis à leur disposition, a conclu le communiqué.

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.