Togo: Le géant burkinabé EBOMAF décroche haut la truelle deux méga contrats de BTP de 214 milliards de FCFA

Signe d'offensive et de pénétration vers des marchés émergents devient le fort de l'entreprise burkinabé EBOMAF dirigée par Bonkoungou Mahamadou.

Après plusieurs marchés décrochés au Burkina Faso, en Côte d'Ivoire, au Libéria et récemment en République de Djibouti, EBOMAF vient d'ajouter dans ses valises deux importants contrats au Togo. L'État a signé avec l'entreprise EBOMAF deux (2) importants contrats pour la réalisation d'infrastructures routière et de drainage des eaux dans le sud Togo. Le véhicule du financement s'adosse sur un partenariat public-privé. Les ressources financières des investissements à mobiliser proviennent d'un pool bancaire local et international. Selon des informations exclusives obtenues par Confidentiel Afrique, l'échéancier est d'une durée de 9 ans.

Le premier contrat porte sur la modernisation de la route Lomé-Kpalimé, longue de cent-vingt (120) kilomètres ainsi que l'aménagement des bassins de rétention d'eau de Todman, de Segbé et d'Adidogomé pour un montant cumulé d'environ cent quatre-vingt-quinze (195) milliards F CFA HT/HD. Le second contrat signé est relatif à l'aménagement des voiries et réseaux divers (VRD) de la ville de Kpalimé pour un coût financier de Dix-neuf (19) milliards F CFA HT/HD. Ces deux méga contrats cumulés s'élèvent à 214 milliards de F CFA HT/HD. C'est une véritable saga fructueuse qui vient de se rajouter sur la success-story d'une entreprise africaine.

Plus de: Confidentiel Afrique

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.