Afrique: OEACP/UE - Reprise des négociations post-Cotonou

Les négociations post-Cotonou sur le futur partenariat de l'Organisation des États d'Afrique, des Caraïbes et du Pacifique (OEACP) et l'Union européenne (UE), ont repris à Bruxelles au niveau ministériel.

L'Organisation des Etats d'Afrique, des Caraïbes et du Pacifique, qui constituait le groupe des Etats d'Afrique, des Caraïbes et du Pacifique et l'Union européenne ont repris les pourparlers au niveau ministériel. L'objectif est de faire avancer les négociations pour aboutir au nouvel accord post-Cotonou. Il s'agit de la première réunion depuis le début de la pandémie de coronavirus. Le commissaire chargée des partenariats internationaux, Jutta Urpilainen, et Robert Dussey, négociateur en chef de l'OEACP, se sont félicités de l'avancée des négociations. Jutta Urpilainien a déclaré : " Les négociations en cours avec les pays de l'OEACP demeurent une priorité. Malgré les perturbations causées par la pandémie de coronavirus, les négociations progressent dans le même esprit de cordialité qui a guidé nos discussions jusqu'à présent. Je me réjouis de voir que nous nous rapprochons de plus en plus du but".

" Les négociations visant à renouveler et à remodeler les relations avec nos partenaires européens ont progressé de façon satisfaisante malgré la crise de la Covid-19, grâce aux technologies modernes. Les membres de l'OEACP restent déterminés et sont en voie de conclure un accord de partenariat qui tiendra également compte des défis sans précédent auxquels nous devons désormais faire face aux niveaux national, régional et mondial à cause de la Covid-19", a déclaré de son côté, Robert Dussey.

L'accord de Cotonou, qui régit les relations entre l'OEACP et l'UE, devait expirer le 29 février 2020. Les négociations relatives à un nouveau partenariat OEACP-UE étant toujours en cours, les parties ont décidé de proroger l'accord de Cotonou jusqu'au 31 décembre 2020. Les négociations ont été lancées en septembre 2018, en marge de l'Assemblée générale des Nations unies à New York. Les discussions portent sur un "socle commun", qui regroupe les valeurs et les principes autour desquels se rassemblent l'UE et les pays de l'OEACP, et qui "indique les domaines stratégiques prioritaires dans lesquels les deux parties ont l'intention de travailler ensemble", souligne un communiqué.

Le futur accord devrait également inclure des partenariats régionaux spécifiques et tournés vers l'action, se concentrant sur les besoins de chaque région. Le futur partenariat OEACP-UE servira à consolider les liens politiques étroits entre l'UE et les pays de l'OEACP sur la scène internationale. Ensemble, les pays de l'OEACP et l'UE représentent plus de 1,5 milliard de personnes et plus de la moitié des parties contractantes aux Nations unies. A l'occasion du sommet ACP de décembre 2019, le groupe des États ACP a adopté la version révisée de l'accord de Georgetown, ce qui a entraîné un changement de nom. Puis en avril 2020, le groupe des États ACP est devenu l'Organisation des États d'Afrique, des Caraïbes et du Pacifique.

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.