Congo-Kinshasa: Tanganyika - La MONUSCO encourage les chefs de quartiers à collaborer avec la police dans la lutte contre l'insécurité.

communiqué de presse

Afin de créer et de renforcer le climat de confiance entre les acteurs locaux et la Police Nationale Congolaise dans la protection des civiles, la MONUSCO a facilité, le 15 juin dernier, une rencontre entre les partenaires sociaux et les Responsables de la Police Nationale Congolaise (PNC) à Kalemie dans la province du Tanganyika.

Outre les Officiers de la Police Nationale Congolaise, 16 Chefs de quartiers dont une (1) femme, représentant les trois communes de la ville de Kalemie ont pris part à la séance.

La rencontre avait également pour but d'inciter les autorités à la base à une meilleure collaboration avec la police dans la lutte contre l'insécurité sous toutes les formes, et de promouvoir l'idée de la création d'un Conseil local de sécurité de proximité regroupant les Chefs de la police et ceux des quartiers. Il était question d'examiner ensemble les dispositions sécuritaires à prendre et les modalités de participation des populations locales à une lutte plus efficace contre l'insécurité dans la ville de Kalemie.

Le Chef de quartier Kataki 2, Jules Mwana Katamba confirme le bien-fondé d'une telle action en affirmant qu'il se tient prêt à collaborer au projet. « On va contribuer, on va travailler ensemble avec la MONUSCO, la Police-MONUSCO et la Police de notre pays et nous, les Chefs de quartiers. Nous serons toujours ensemble en étroite collaboration dans la lutte contre l'insécurité ».

Cette initiative s'inscrit dans la continuité des interventions de la Police de la MONUSCO qui déjà, en août 2019, avait évalué les stratégies sécuritaires avec la PNC et les chefs de Quartiers de Kalemie dans le cadre de la Stratégie Opérationnelle de Lutte contre l'Insécurité à Kalemie (SOLIKA) dont le centre est opérationnel depuis Avril 2017.

Pour lutter contre l'insécurité urbaine, outre l'organisation des patrouilles communes avec la PNC, la mise à disposition de numéros verts, la Police de la MONUSCO a appuyé l'installation de 50 lampadaires pour éclairer les Commissariats dans les coins reculés de la Ville. Elle a également aménagé des containers pour servir de poste de police, consciente du fait que la professionnalisation de la PNC passe aussi par l'amélioration des conditions de travail des agents.

Saisissant l'opportunité de la rencontre, la Police de la MONUSCO a mené une sensibilisation aux bonnes techniques concernant les gestes barrières et les autres mesures préventives de distanciation à observer en vue de stopper la propagation de la pandémie du coronavirus dans la ville de Kalemie.

A La Une: Organisations Internationales et l'Afrique

Plus de: Monusco

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.