Cameroun: Economie sociale - Les maires soutiennent les acteurs

Une délégation d'élus locaux a été reçue hier par le ministre Achille Bassilekin II pour jeter les bases d'une collaboration fructueuse.

Une délégation du réseau des maires camerounais pour l'économie sociale et solidaire (Remcess) a été reçue hier par le ministre en charge de l'Economie sociale, Achille Bassilekin II. Près de deux heures d'échanges pour parler des actions déjà engagées en faveur de ce secteur, mais aussi jeter les bases d'une coopération plus productive. Conduite par Augustin Tamba, vice-président de ce Réseau, par ailleurs maire de Yaoundé 7, la délégation s'est dite satisfaite des échanges au sortir de l'audience qui s'est déroulée à huis clos. « Nous remercions le ministre qui nous a accordé son temps pour cet échange prospectif étant entendu que l'économie sociale devrait jouer un rôle d'avant-garde pour la promotion de notre économie, la lutte contre la pauvreté et le chômage», a indiqué Augustin Tamba au terme de l'audience.

Conscient du fait que les maires sont un levier important dans le cadre de la dynamisation de l'action des pouvoirs publics en matière d'économie sociale, Achille Bassilekin II affirme que « le Remcess est un levier essentiel dans le cadre de l'action que nous nous proposons d'apporter pour la riposte au covid-19 à travers la possibilité de mobiliser les ressources dans le cadre du compte d'affectation spécial pour que les acteurs de développement basés au niveau local aient à leur disposition des intrants pour produire à grande échelle tous ces éléments de riposte». Comme fait d'armes présenté au Minpmeesa, la signature des conventions entre le Réseau et l'Association internationale des maires et responsables des capitales et métropoles particulièrement ou entièrement francophones (Aimf). L'une d'elles a fait bénéficier au Réseau de 120 000 euros (plus de 78 millions de F) pour une contribution à la riposte du covid-19.

Autre sujet à l'ordre du jour l'opportunité de collaboration entre le Remcess et les artisans logés dans les communes mais aussi de l'amplification du contenu de la loi relative à l'économie sociale. « Il fait aussi s'assurer que de nouveaux élus qui en fait n'ont pas encore rejoint ce réseau puisse le faire parce qu'aujourd'hui, l'économie sociale est un pilier dans la lutte contre les inégalinttés sociales. Nous voulons un Remcess dynamique et qui ratisse le plus large », a conclu le Minpmeesa.

Plus de: Cameroon Tribune

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.