Gabon: Filère bois - Une troisième transformation pour 《diversifier l'économie et créer plus d'emplois》

Le lundi 15 juin dernier, le ministre des Eaux et Forêts, de la Mer, de l'Environnement, chargé du Plan Climat, des Objectifs de développement durable et du Plan d'affectation des terres, s'est rendu à la Zone économique spéciale à régime privilégié de Nkok (ZERP).

Tout en s'alignant au respect des mesures barrières dues à la crise sanitaire du coronavirus, Lee White n'a pas tardé à se rendre à la ZERP pour s'imprégner du suivi des activités de la filière forêt-bois et du processus de développement de la 3e transformation y relatif.

C'était en compagnie de son ministre délégué, Oswald Séverin Mayounou, et du directeur général des industries, du commerce, du bois et de la valorisation des produits forestiers, Ndouna Ango Auguste, que s'est rendu le ministre des eaux et forêts au site de la Zone économique spéciale à régime privilégié (ZERP) de Nkok. Celui-ci a échangé avec les opérateurs économiques établis à GSEZ afin d'envisager des mécanismes qui permettraient de favoriser une véritable industrie de troisième transformation. Dans un programme bien établi et toujours en cours, Lee White entrevoit de favorables apports pour l'avenir. 《Nous souhaitons réduire la quantité de planches exportée et augmenter la quantité de meubles des produits finis et semi-finis exportés. Car, c'est à travers la 3e transformation que nous arriverons à diversifier notre économie, augmenter les recettes de l'État et créer plus d'emplois》.

Durant une visite guidée effectuée au Gabon Wood Industrie (GWI), une unité de troisième transformation de bois et spécialisée dans la création de meubles, Lee White ne restera pas sans divulguer quelques uns de leurs objectifs. 《Notre objectif, sur les 5 prochaines années, consistera à accroître les capacités de production de l'industrie forestière et créer près de 60 000 à 70 000 emplois. La forêt gabonaise contribuera ainsi à sortir de la crise économique actuelle liée au coronavirus, en construisant de nouvelles zones économiques spéciales》, a-t-il ajouté.

Pour rappel, le secteur du bois et les industries associées contribuent au PIB à hauteur de 4% en 2013. En termes d'emploi, le secteur représente presque un tiers des emplois salariés au Gabon. En valeur, il représente 60% des recettes d'exportations hors pétrole.

Plus de: Gabonews

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.