Afrique de l'Ouest: L'impact de la COVID-19 sur la conduite du Recensement Général de la Population et de l'Habitat en Afrique de l'Ouest et du Centre

communiqué de presse

Le Bureau régional du Fonds des Nations Unies pour la population (UNFPA) pour l'Afrique de l'Ouest et du Centre a tenu un webinaire le mercredi 17 juin 2020 pour échanger sur la conduite des processus de Recensement Général de la Population et de l'Habitat (RGPH) en Afrique de l'Ouest et du Centre en lien avec le contexte actuel de la pandémie de la COVID-19.

La rencontre a permis d'impliquer les Instituts Nationaux de Statistiques (INS) et de leur donner en priorité la parole pour faire l'état des lieux, trois mois après l'apparition de la pandémie avec un accent sur les pays qui sont pleinement engagés dans des processus de recensement. Le résultat des échanges a permis d'analyser la situation de la pandémie dans chacun des pays pour comprendre son impact sur les opérations des INS et plus spécifiquement, les activités du RGPH.

Dans son allocution au nom du Directeur régional, le Dr. Mamadou Kante Directeur régional adjoint de l'UNFPA pour l'Afrique de l'Ouest et du Centre est revenu sur l'impact de la pandémie dans le déroulement normal des processus de recensement : « la mise en œuvre des plans de riposte nationale à la COVID-19 et la mobilisation des ressources qui les accompagnent ont eu pour effet de détourner l'attention des gouvernements et des partenaires au développement sur le recensement général de la population. De nombreux programmes, projets et activités ont été reprogrammés pour répondre à cette urgence mondiale sans précédent. ».

Il a néanmoins invité les parties prenantes à anticiper sur les alternatives à mettre en œuvre afin de dérouler l'agenda des recensements pour les pays concernés : « la pandémie a eu un impact réel sur les opérations du Recensement qu'il convient d'analyser de manière sérieuse pour imaginer des solutions alternatives. »

En effet, la particularité de la situation actuelle imposée par la COVID-19 augmente la demande en données pour faire face à la pandémie. Une meilleure appréciation de l'impact socio-économique de la pandémie sur la population permettra aux décideurs d'anticiper sur les mesures appropriées. Par conséquent, le recensement et les analyses en cours nécessiteront une adaptation au contexte sanitaire, au regard des impératifs socio-économiques.

Note à la rédaction

Cette réunion virtuelle a permis le partage d'expériences sur les Stratégies d'atténuation ainsi que les solutions alternatives mises en œuvre pour assurer la continuité des opérations et d'identifier les domaines où les pays ont besoin de soutiens supplémentaires en raison de l'impact de la crise. Elle se positionne comme un plaidoyer auprès des gouvernements sur l'importance du maintien des processus de RGPH, seul source d'information exhaustive pour une riposte efficace face à la COVID-19.

Elle a été initiée par l'unité en charge de la gestion des connaissances et des données du bureau régional de l'UNFPA en Afrique de l'Ouest et du Centre et a permis la participation de l'ensemble des 23 pays couverts par l'agence ainsi que des Instituts de Statistique des pays en plein processus de RGPH, notamment : Burkina Faso, Cabo Verde, Cameroun, Congo, Côte d'Ivoire, Ghana, Liberia et Mali.

Contact : Habibou Dia| Media Specialist, UNFPA WCARO | dia@unfpa.org | Tel: +221 78 620 45 13

Plus de: UNFPA in WCA

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.