Ile Maurice: Contamination à la salmonelle - Un hoax, rassure la Santé

«Aret konsom poulet pour le moment. Éna enn gro problem salmonel... » Ce message circule sur les réseaux sociaux depuis une semaine. D'ailleurs, l'auteur précise que «350 personnes ont déjà été admises à l'hôpital en deux jours». Est-ce vrai ou s'agit-il d'un hoax ?

Sollicité, un préposé du ministère de la Santé assure que cette information est non vérifiée. «Nous n'avons eu aucun cas de salmonelle jusqu'ici. Il faut savoir que pour la viande ou encore le poulet, il y a des échantillonnages aléatoires (random sampling) qui se font chez tous les revendeurs avant que les produits ne soient mis en vente. Et jusqu'ici, aucun cas de salmonellose n'a été décrété.»

Le préposé du ministère ajoute que si jamais une personne ne se sent pas rassurée pour autant, après avoir consommé de la viande, «elle a le droit de se rendre au bureau sanitaire le plus proche. Cela, afin de faire initier une enquête».

Mais c'est quoi exactement la salmonelle, aussi appelée la salmonelosis ? Le Dr Saahir Ramputh, médecin généraliste, explique que c'est une bactérie. Les symptômes se manifestent après huit à 72 heures. «Les premiers symptômes sont des nausées, des vomissements, de la diarrhée, des douleurs abdominales ou encore du sang dans les selles.»

Le professionnel de santé fait ressortir que si on a contracté la salmonellose, il faut se rendre au plus vite chez un médecin et se réhydrater. Même s'il n'y a aucun cas qui a été décrété, le Dr Saahir Ramputh explique qu'il faut garder une bonne hygiène de vie.

«Pour éviter de contracter toutes sortes de bactéries, il est très important de consommer de la viande bien cuite. Il est aussi important de ne pas conserver les aliments déjà cuisinés avec des aliments crus et il est préférable aussi de ne pas se servir de la même planche à découper pour les légumes, fruits, etc., et de la viande.»

Affaire La Nicolière: l'enquête est toujours en cours

Depuis que des rumeurs selon lesquelles les poulets sont contaminés à la salmonelle circulent, l'affaire des poulets morts retrouvés dans le réservoir de La Nicolière le 1er mars a refait surface. Certaines personnes se demandent même si toute cette histoire de salmonelle n'y est pas liée. Mais le ministère de la Santé confirme que ce n'est pas le cas. Et la police de l'Environnement, pour sa part, continue son enquête. «Nous avons déjà effectué deux arrestations dans le Nord. Cependant, l'enquête suit son cours car ils ne seraient pas les seuls dans cette affaire», avance un officier. Pour rappel, le 3 mars, deux frères possédant des poulaillers à Mont-Ida ont été interpellés par la police de l'Environnement et le Field Intelligence Office de l'Est. Sur place, les officiers sont tombés sur plusieurs poulets morts et malades, parmi des centaines autres qui ressemblent à ceux retrouvés à La Nicolière. Suite à la confession d'un de leurs employés, un Bangladais, les deux frères avaient été arrêtés.

Plus de: L'Express

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.