Burkina Faso: Lutte contre le terrorisme - Le président du Faso au contact de la troupe à Djibo

Il a rappelé que leur sacrifice sur le terrain de la lutte contre le terrorisme nécessite l'accompagnement de tous.

C'est en chef suprême des armées que le président du Faso, après un briefing avec le commandement militaire, et imprégné de la réalité géosécuritaire de la région, et des conditions d'opération des troupes, a traduit toute la solidarité de la Nation à ses fils engagés sur le terrain, au risque de leur vie, pour la défense de la démocratie et pour la défense de la Patrie.

« Il y a nécessité que nous puissions nous réorganiser pour que les postes abandonnés soient repris », a indiqué le président du Faso aux hommes. Roch Marc Christian Kaboré a pris l'engagement que les forces de sécurité intérieure feront leur retour à Djibo, pour assurer leur mission, avec les moyens nécessaires.

Il a réitéré, face à la troupe, la nécessité de ne céder ni à la stigmatisation, ni au repli identitaire. « La victoire nous appartient et je suis convaincu que le Burkina Faso sortira grandi et renforcé de cette situation », conclura le chef suprême des armées.

Plus de: Fasozine

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.