Mali: IBK - «J'ai décidé de mettre fin à la crise scolaire en appliquant l'article 39»

Moins de 48h après s'être adressé à la nation, le président IBK a, une nouvelle fois, pris la parole, ce mardi 16 juin, devant les forces vives du pays pour une adresse solennelle. C'était dans la grande salle du Centre International de conférence de Bamako.

« J'ai décidé de mettre fin à la crise scolaire en appliquant l'article 39». C'est la première bonne nouvelle annoncée ce mardi soir par le président de la République. Une mesure concrète comme l'avait souhaitée plusieurs acteurs politiques après la première adresse jugée de « promesses ».

La seconde bonne nouvelle du Chef de l'Etat à son peuple a porté sur le Chef de file de l'opposition. « Concernant mon cadet Soumaïla Cissé, sachez qu'il est en vie et nous en avons les preuves. Nous connaissons ses ravisseurs », a assuré le président IBK.

Se montrant plus aux commandes du bateau-Mali, IBK a proclamé la formation d'un gouvernement d'union nationale dans les jours à venir. Sur la Cour constitutionnelle et de l'Assemblée Nationale, deux institutions à la base des contestations populaires suite aux dernières législatives, le Président a décidé « d'engager les consultations » en vue de trouver des solutions.

Plus de: lejecom

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.