Cameroun: Polio virus sauvage - Le Minsanté prescrit la vigilance

Malgré la certification d'éradication de la maladie obtenue par le Cameroun, Manaouda Malachie a recommandé de poursuivre avec la vaccination pour préserver les acquis.

Le Cameroun a été déclaré hier « libre de la circulation du polio virus sauvage » (PVS) par la Commission régionale de Certification pour l'Afrique au terme de sa 25e réunion ordinaire tenue en visio conférence du 15 au 18 juin dernier.

Aussitôt, le ministre de la Santé publique a porté la bonne nouvelle à l'attention des médias nationaux et internationaux lors de sa déclaration de presse. C'était dans la salle de conférences de son département ministériel, en présence des responsables du ministère et des représentants des organismes internationaux dont l'OMS, l'Unicef, Central Desease control (Cdc), entre autres.

En effet, c'est à l'issue des délibérations de la session de la Commission régionale de Certification de l'Eradication de la Polio en Afrique que le Cameroun obtient le statut de pays libre de polio virus sauvage.

D'après le Minsanté, le Cameroun a activement pris part à cette session comme pays éligible pour défendre son dossier en vue de l'obtention du statut de pays libre de polio. Pour parvenir à ce résultat, le Minsanté a rappelé toute la batterie d'actions menées par le gouvernement appuyé par ses partenaires pour contrer cette épidémie.

Notamment, la mise en place des comités nationaux polio ; le renforcement de l'offre de la vaccination systématique ; l'intensification des activités de vaccination ; le renforcement de la surveillance des cas de paralysie flasques aigues et le confinement du polio virus.

Les principaux résultats de ces efforts ont été examinés par les experts de la commission, lors de la session qui s'est achevée hier. « Le Cameroun n'a plus notifié un nouveau cas de polio virus sauvage depuis 2014 », a déclaré le ministre.

Bien plus, le pays a maintenu son système de surveillance des maladies en alerte malgré le contexte sécuritaire et épidémiologiste, afin de notifier en temps réel tout cas suspect de polio et d'organiser une riposte dans les normes requises.

En exprimant sa gratitude aux partenaires de l'Initiative mondiale de l'éradication de la polio (IMEP) et aux autres parties prenantes du système de vaccination du Cameroun, Manaouda Malachie a noté que le « Cameroun s'engage à poursuivre l'offre des services de vaccination aux populations et invite les parents à respecter le calendrier de leurs enfants afin d'affermir les résultats obtenus dans le cadre de la lutte contre la polio ».

Cette victoire sur la poliomyélite est célébrée alors que le Cameroun commémore la semaine africaine de la vaccination placée sous le thème : « Les vaccins, ça marche pour tout le monde »

Le processus de certification de l'éradication de la poliomyélite dans le monde a été lancé en 1988, avec la mise sur pied de l'IMEP. A date, quatre des six régions de l'OMS ont déjà obtenu leur certification, la région africaine étant en cours.

Plus de: Cameroon Tribune

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.