Cameroun: Le pays certifié libre de la polio - Et maintenant ?

Le 18 juin 2020 est à marquer d'une pierre blanche au Cameroun. C'est en effet à cette date que le pays a obtenu son statut de « Pays libre de la polio », suite aux travaux de la Commission régionale de la certification de l'éradication de la polio pour l'Afrique. Des travaux ouverts mardi dernier au siège de l'Organisation mondiale de la Santé (Oms) à Yaoundé.

Les motions pleuvent des partenaires félicitant le pays pour cette importante étape franchie, après les dures années d'épidémie et de riposte orchestrée contre le fléau. La dernière épidémie remonte à novembre 2013 et depuis août 2014, le Cameroun n'a plus enregistré de cas poliovirus sauvage sur son territoire, selon les indications du ministère de la Santé publique.

Passés les premiers moments d'euphorie, les autorités sanitaires dont les responsables du ministère de la Santé publique et ceux de l'Oms, conscientes de ce que l'obtention de la certification ne suffit pas, invitent les populations à ne pas baisser la garde.

De leur côté, elles maintiendront les efforts pour aller vers l'éradication de la polio à l'échelle mondiale. Ainsi, en plus du renforcement de la vaccination de routine, les activités de vaccination supplémentaires contre la polio se poursuivront, ainsi que le renforcement de la surveillance des paralysies flasques aigües.

« Mais la lutte n'est pas terminée. La maladie demeure problématique dans certains pays voisins. Les conflits rendent la vaccination des enfants dans les zones reculées très ardue, facilitant ainsi la propagation du virus.

Or, tant que ces pays voisins n'auront pas été entièrement délivrés du virus de la polio, il faut garder en tête qu'il ne suffit que d'une personne contaminée qui voyage pour qu'une nouvelle épidémie apparaisse chez nous.

Nous invitons donc les familles à continuer à présenter les enfants à la vaccination et à respecter les calendriers vaccinaux», précise un responsable du Programme élargi de vaccination (Pev).

C'est en 1988 que les gouvernements ont lancé l'Initiative mondiale pour l'éradication de la poliomyélite (Imep) dans le but de reléguer cette maladie aux oubliettes. L'Imep est un partenariat mondial réunissant entre autres les gouvernements nationaux, l'Oms et l'Unicef.

Depuis sa création, les cas de poliomyélite ont chuté de 99% à l'échelle mondiale. Il y a encore 20 ans, 1000 enfants par jour étaient paralysés par la polio. Ils étaient 1349 pour toute l'année 2010. Toute poche de poliomyélite est une menace pour les enfants partout dans le monde.

La poliomyélite ne tient compte ni des frontières, ni des classes sociales, et se déplace avec facilité. Aussi, chaque enfant non vacciné y est-il exposé.

Pour chaque cas de paralysie, entre 200 et 1000 enfants sont infectés sans présenter de symptômes, selon l'Oms. L'éradication du virus est le meilleur moyen de défense contre les importations de poliomyélite. Ce n'est qu'une fois ce but atteint que tous les enfants seront protégés.

Plus de: Cameroon Tribune

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.