Tunisie: Programme de la visite de Kaïs Saïed en France

Tunis — Le président de la république, Kaïs Saïed, effectuera, les 22 et 23 juin courant, une visite de travail et d'amitié en France, à l'invitation du président français Emmanuel Macron.

Il sera accompagné, lors de cette visite, des ministres des affaires étrangères, Noureddine Erray, et des finances, Mohamed Nizar Yaich.

Le président Saïed se rendra, lundi 22 juin, à l'Elysée pour une réunion élargie entre la délégation tunisienne et celle française. Cette réunion sera suivie par un entretien en tête à tête, entre le chef de l'Etat et son homologue français. A l'issue de cet entretien, les deux présidents tiendront un point de presse.

Au programme de cette visite, également, un dîner d'Etat offert lundi soir, par le président français, en l'honneur du président Saïed et la délégation qui l'accompagne

Au cours de la deuxième journée de visite, Saïed accordera une interview au journal "le monde" à la résidence de Tunisie. Cette interview sera suivie d'une visite à l'Institut du monde arabe et une rencontre avec la Communauté tunisienne en France.

Cette visite, la première à un pays européen depuis l'élection du Président Saïed en octobre dernier, intervient dans un contexte marqué par l'intensification des contacts au plus haut niveau, entre les deux parties, particulièrement en cette période où la Tunisie et la France siègent ensemble au Conseil de Sécurité des Nations unies.

Elle constituera une occasion, de discuter de l'état et des perspectives de la coopération bilatérale entre les deux pays, des préparatifs pour le Sommet de la Francophonie (prévu en 2021, en Tunisie) ainsi que des questions régionales et internationales d'intérêt commun.

Les deux présidents discuteront également, des conséquences sanitaires et socio-économiques liées à la crise Covid- 19, ainsi que des plans de relance post-pandémie.

La rencontre Saïed-Macron sera, également, une opportunité pour discuter de la situation de la Communauté tunisienne en France, qui compte environ 1 million de personnes ainsi que de débattre de la facilitation de la mobilité des tunisiens, notamment les étudiants, les chercheurs et les hommes d'affaires, vers la France.

Il convient de rappeler, à cet égard, que la France est le premier partenaire économique de la Tunisie avec des Investissements Directs Etrangers (IDE), de plus de 4 Milliards de dinars en 2019. Les échanges commerciaux entre les deux pays ont, malgré la crise Covid-19, dépassé, durant les cinq premiers mois de l'année 2020, les 6 milliards de dinars, avec plus de 3,5 milliards de dinars d'exportations tunisiennes vers la France. Environ 1500 entreprises françaises opèrent dans notre pays employant 143 416 personnes, soit le tiers des emplois créés par des entreprises étrangères. Les Autorités françaises ont, en outre, annoncé un engagement financier de 1,7 milliard d'euros en Tunisie, pour la période 2016-2022, soit de 250 à 300 millions d'euros par an.

Le partenariat tuniso-français dans les domaines de la culture et de l'innovation, a connu un saut qualitatif ces dernières années, à travers une attention particulière accordée aux volets formation, jumelage, échange d'expertise et assistance technique. D'autre part, la conclusion de plusieurs Accords de partenariat, de coopération et de jumelage entre villes, gouvernorats et régions a contribué au rapprochement des citoyens des deux pays.

Plus de: Tunis Afrique Presse

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.