Ile Maurice: MK - 50 pilotes expatriés sacrifiés

Le couperet est tombé. Une cinquantaine de pilotes expatriés ont obtenu une lettre, vendredi 19 juin, les informant de la fin de leur contrat avec Air Mauritius.

Ils sont environ 50 pilotes expatriés de l'Airline Employees Association à avoir obtenu une lettre mettant fin à leur contrat avec Air Mauritius le vendredi 19 juin. «For economic reasons and pursuant to section 225 (3) of the Insolvency Act (... ), you are hereby given notice of termination of your contract of employment.Your last day of work with the Company is effective as from the date of this letter», écrivent les administrateurs, Sattar Hajee Abdoula et Arvindsingh Gokhool.

Dans leur correspondance, les administrateurs précisent qu'ils anticipent un recours auprès du Redundancy Board qui, selon eux, est inévitable à la suite dè la position financière actuelle de la compagnie. «La société n'est pas en mesure d'honorer ses dettes, car elles arrivent à échéance dans le cours normal des affaires. Elle est insolvable. Les fonds disponibles sont limités même pour financer l'administration.» Selon eux, les pilotes expatriés ne relèvent pas de la compétence du Redundancy Board.

S'ils pourront réclamer les six mois de leur salaire de base, les administrateurs précisent que la compagnie ne peut honorer ses dettes. Du coup, le montant dû sera considéré ensemble avec les réclamations des autres créanciers, sujet au Deed of Company Arrangement. «En cas de mise en liquidation de la société, les sommes qui vous sont dues ne seront versées que sur les actifs réalisables de la société.»

Ainsi, ils ont jusqu'au 30 juin pour retourner notamment leur carte d'identité MK et Department of Civil Aviation (DCA), leur laissez-passer DCA, leur ordinateur portable ou tablette, leur manuel d'opération de vols (Flight operations manual), leur uniforme, leur permis d'occupation, leur certificat d'enregistrement.

Plus de: L'Express

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.