Madagascar: Fianarantsoa - Grands travaux d'embellissement de la ville, en cours

Le ministre de l'Aménagement et des Travaux Publics, Hajo Andrianainarivelo, lors de la visite du chantier à Fianarantsoa.

Le régime actuel tient à maintenir les défis à relever pour l'émergence de Madagascar, malgré la crise de la pandémie de Covid-19. A Fianarantsoa, le Programme d'Appui et de Développement des Villes d'Équilibre de Madagascar (PADEVE) se poursuit. Réhabilitation de la vieille ville, reconstruction des circuits de rizières, travaux sur le lac Anosy, la place de marché d'Anjoma, le Jardin de la ville, etc... sont entrepris dans le cadre de ce projet de grande envergure qui vise, entre autres, à promouvoir le développement du tourisme, sur cette partie de la Grande-île. Pour constater de visu l'avancement des travaux, le ministre de l'Aménagement du Territoire et des Travaux Publics, Hajo Andrianainarivelo, et son équipe ont effectué une descente sur les lieux, la semaine dernière. « Malgré les contraintes liées à la crise, il faut suivre de près l'évolution de la mise en œuvre du Programme.

Certes, les partenaires techniques et financiers répondenttoujours présents pour nous appuyer, mais l'Etat doit aussi s'efforcer d'optimiser les moyens à sa disposition », a souligné le ministre. Les représentants de l'Ambassade de France, toujours dans le cadre de cette miision, ont déclaré que ce programme est une réussite et représente un bon exemple du succès de la coopération bilatérale entre Madagascar et la France. En effet, le PADEVE est financé par l'AFD (Agence Française de Développement). A noter que les travaux ont été lancés le 25 octobre 2019, avec un délai de mise en œuvre de 24 mois. Actuellement, les travaux sont achevés à 35%, selon le MATP (Ministère de l'Aménagement et des Travaux Publics).

Plus de: Midi Madagasikara

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.