Angola: Des Angolais retenus en Zambie et au Zimbabwe retournent au pays

Luanda — Cent vingt-trois citoyens, dont des Angolais, des Zambiens et des Zimbabwéens, sont rentrés dimanche chez eux, après 90 jours bloqués à l'étranger, en raison de mesures visant à prévenir la pandémie de Covid-19.

En effet, la compagnie aérienne angolaise, TAAG, a effectué un vol humanitaire reliant Luanda / Lusaka / Harare, répondant aux cris de plusieurs citoyens bloqués dans ces pays, dont beaucoup connaissaient des difficultés extrêmes, faute de moyens de subsistance.

Les bénéficiaires de l'action humanitaire, qui avaient la participation directe du gouvernement angolais, par le biais de la Commission interministérielle de lutte contre le Covid-19, ont exprimé leur reconnaissance aux autorités angolaises.

A Lusaka, la presse locale l'a souligné. Le journal Lusaka Times a salué l'attitude des autorités angolaises. Dans un article publié dimanche, ce journal décrit ce geste comme une "expression de bonne volonté", ce qui prouve les excellentes relations que l'Angola cherche à entretenir avec ses voisins.

L'ambassadeur angolais en Zambie, Azevedo Francisco, était à l'aéroport international Kenneth Kaunda, pour accueillir ceux qui sont arrivés et souhaiter bon voyage aux Angolais qui retournaient enfin dans le pays.

Laurence Chalungumana, ambassadrice zambienne à Luanda, est citée par le Lusaka Times comme ayant exprimé sa gratitude et sa reconnaissance pour la réponse rapide des autorités angolaises, qui ont mis à disposition un avion TAAG pour le vol humanitaire.

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.