Congo-Brazzaville: COVID-19 - Le Conseil départemental et municipal de la ville côtière assiste les personnes vulnérables

Le président du Conseil départemental et municipal de la ville océane, Jean François Kando, a lancé, le 20 juin, à l'Hôtel de ville l'opération de distribution des produits alimentaires et des kits de protection à la pandémie aux personnes démunies.

L'action du Conseil concerne plus de dix mille personnes des six arrondissements de Pointe-Noire ainsi que la communauté urbaine de Tchiamba Nzassi. Par ce don, les élus locaux se joignent aux communautés étrangères et aux entreprises de la place qui mènent, depuis l'instauration de l'état d'urgence sanitaire dans le pays, des actions humanitaires vis-à-vis des personnes vulnérables. «Nous avons pensé, en tant qu'élus locaux, de faire le même geste à l'endroit des populations», a indiqué le président du Conseil, Jean François Kando.

Composé de sacs de farine et de riz, de cartons d'huile, de pâtes alimentaires et de lait en poudre, des masques de protection et de kits de lavement des mains, l'important don du Conseil a été présenté au cours de la cérémonie. Les produits alimentaires seront distribués par les élus locaux qui se déploieront dans les quartiers sous le contrôle des maires d'arrondissements. Aussi, Jean François Kando les a-t-il invités à bien accomplir cette mission. «Il faut que la population sentent que le conseil n'est pas resté indifférent face à sa souffrance. L'élan de solidarité ne doit pas s'arrêter car la population souffre», a dit le président du Conseil.

Cependant, rappelant son projet de création de banque alimentaire, mesure devant permettre de pérenniser cet élan de solidarité, qu'il a avait déjà évoqué le 24 mai dernier à l'école primaire Kouanga-Makosso du quartier Makayabou, lors du lancement de l'opération de distribution de kits alimentaires dans la circonscription unique de Mongo Mboukou dont il est le député, Jean François Kando a invité les élus locaux à la réflexion. «Puisque le confinement est progressif et que la population est toujours dans la précarité que nous connaissons, il nous faut des mesures plus pérennes. C'est pourquoi j'invite les conseillers à réfléchir sur la création des banques alimentaires. C'est le seul moyen de pérenniser l'action de solidarité vis-à-vis de la population », a-t-il dit, annonçant la mise en place très prochaine d'une commission ad hoc pour réfléchir sur la question.

Par ailleurs, relevant l'importance des masques de protection que le Conseil va offrir pour lutter contre la propagation du coronavirus, Jean François Kando a encore appelé au respect des gestes barrières que les élus locaux devront rappeler à la population lors de la distribution des kits. «Confinement ne signifie pas fin de la pandémie. Aujourd'hui nous sommes à un chiffre exponentielle. Ce qui veut dire que la pandémie circule toujours », a-t-il signifié.

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.