Congo-Brazzaville: Ministère de la Défense - Renforcement des capacités des acteurs de la chaîne de la dépense

Un atelier d'appui technique à la mise en œuvre du nouveau système intégré de gestion des finances publiques (SIGFIP) s'est ouvert le 23 juin à Brazzaville au profit des cadres et agents du ministère de la Défense nationale.

Pour le directeur général de l'administration et des finances du ministère de la Défense nationale, le commissaire en chef de 1er classe, Yves Alain Eugène Aignan Mpara, « le but ultime étant que cet outil de gestion budgétaire permette une utilisation transparente et rationnelle des ressources allouées au ministère de la Défense nationale en vue d'atteindre des objectifs fixés ».

S'adressant à l'ouverture de l'atelier, il a précisé que celui-ci s'inscrit dans le cadre du renforcement des capacités des acteurs de la dépense publique au sein du département de la défense.

Depuis quelques années, la République du Congo s'est engagée dans un programme de réforme des finances publiques à l'instar des autres pays membres de la Communauté économique et monétaire de l'Afrique centrale (CEMAC).

Cet atelier devrait permettre d'acquérir et de consolider les connaissances des chefs de service « engagement et liquidation », de même que de leurs collaborateurs sur les fonctionnalités du SIGFIP en vue d'une appropriation immédiate.

Il est aussi question de favoriser à travers les échanges un retour d'expériences tenant compte des écueils et difficultés rencontrées en faisant valoir la spécificité du département après six mois d'expérimentation.

Les travaux engagés entre 2013 et 2014, avec l'appui d'Afritac centre et du Programme des Nations unies pour le développement (PNUD), avaient permis de finaliser la structuration de la nouvelle maquette budgétaire du Congo.

« Vous conviendrez avec moi qu'il importe de s'en imprégner autant que possible pour s'inscrire dans une démarche anticipative et prospective. Le renforcement des capacités s'impose dans le domaine de l'exécution de la dépense publique, afin d'assurer efficacement la prise en compte budgétaire des besoins de nos armées », a indiqué Yves Alain Eugène Aignan Mpara.

Notons que cet atelier de formation va s'achever le 6 juillet prochain.

A La Une: Congo-Brazzaville

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.