Afrique de l'Ouest: Transactions boursières BRVM - 18.965 titres échangés pour une valeur totale de 190,801 millions de FCFA la semaine passée

Dans sa « Revue hebdomadaire des marchés » pour la semaine du 15 au 19 juin 2020, la société de gestion et d'intermédiation sénégalaise Impaxis Securities

souligne que l'activité sur le compartiment de la dette de la bourse régionale s'est soldée par une valeur totale des transactions de 190801911 XOF pour 18 965 titres échangés.

« Ce flux s'établit en baisse de 10% par rapport à la semaine de cotation précédente. Les obligations d'État ont dominé les transactions de la semaine avec en tête l'emprunt obligataire "ETAT SENEGAL 6.30%2015- 2025" ( symbole : EOS.O7) qui enregistre 64,34% des échanges.

La capitalisation boursière a fléchi de 0,50% à 5171086074132 XOF contre 5196908212143 XOF le vendredi de la semaine précédente », lit-on dans le document.

Le marché des titres publics quant à lui, s'est refermé ce vendredi 19 juin avec l'émission des Bons assimilables du trésor de l'Etat de Côte-d'Ivoire après celle de l'Etat du Burkina Faso du mercredi 17 juin 2020.

« C'est un besoin global de 50 Milliards XOF (25 Milliards mis en adjudication par chaque émetteur) qui a enregistré une participation de 20 investisseurs. Le montant global des soumissions s'établit à 90,657 Milliards XOF.

Les émetteurs ont retenu 60,67% des soumissions, ce qui engendre un dépassement de 5 Milliards XOF du montant initialement sollicité.

L'adjudication de l'Etat du Burkina a enregistré un taux de souscription de 206,63% quand celle de la Côte d'Ivoire était de 156% », détaille la même source.

A La Une: Economie, Affaires et Finance

Plus de: lejecom

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.