Afrique: Francophonie - La langue de Molière comme principal socle

Plus de 88 Etats et gouvernements sont membres de la Francophonie actuellement.

Depuis le 13 mai 2020, plus de 4 800 jeunes issus de l'ensemble des territoires francophones ont pris la parole pour exprimer les ressorts de leur identité francophone ainsi que leurs préoccupations et besoins dans divers domaines qui, selon eux, sont essentiels pour construire la Francophonie de l'avenir.

Cette grande consultation citoyenne souhaitée par la Secrétaire générale de la Francophonie se poursuit actuellement à travers une plateforme d'intelligence collective qui se décline en trois espaces d'expressions pour les jeunes (questionnaire, espace de débats ouvert et espace de création) mais également à travers de nombreux ateliers virtuels organisés par et pour les jeunes. En effet, durant tout le mois de juin et dans le cadre de la consultation, les organisateurs proposent des défis littéraires simples, créatifs et ludiques. Le principe est de partager une photo d'un livre que le participant apprécie particulièrement et qu'il souhaite partager avec d'autres lecteurs francophones. Le livre doit être en français d'expression ou traduit, les participants doivent indiquer leur ville ou leur pays.

Plus de 35 800 contributions ont été recueillies à ce stade et permettent d'ores et déjà de faire ressortir des éléments saillants quant aux attentes des jeunes et à leur rapport à la francophonie. Parmi ces grandes tendances, l'on retient que la langue est le principal socle de la Francophonie. Un très fort besoin de partage entre les jeunes francophones : réseautage, interconnexion, mobilité, bourses, 89 % des jeunes se sentent francophones et 69 % pensent partager davantage avec les francophones qu'avec les autres jeunes de par le monde, le réseau francophone est à renforcer !

Revendication de la diversité culturelle. À la lecture des contributions, on ressent une grande fierté pour les cultures locales, un besoin de les faire connaître davantage et d'accroître les échanges culturels Nord-Sud et Sud-Sud. Un lien fort entre francophonie et innovation, partage de solutions et de projets : être connecté est la 3ème priorité des jeunes après l'emploi et l'environnement sain, le premier domaine dans lequel il faut agir, selon les jeunes, est l'entrepreneuriat. La Francophonie a des liens avec de grandes causes telles la démocratie, l'écologie, la citoyenneté, l'éducation, les droits de l'homme... Les jeunes francophones sont attachés à servir leurs sociétés.

Convaincue du rôle déterminant de la culture dans le développement durable, la Francophonie poursuit plusieurs objectifs : favoriser l'émergence d'un véritable marché de produits culturels par la professionnalisation des filières dans les pays francophones (en particulier), soutenir la mise en place de politiques favorables à la diversité des expressions et promouvoir le dialogue des cultures.

Plus de: Midi Madagasikara

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.