Congo-Brazzaville: Eau potable - Le Peedu offre à Tchimagni et Loussala km8 deux forages industriels

Les deux ouvrages ont été remis, le 23 juin, à LCDE par le BCBTP en présence de Farel Mouyangou chargé de missions de sauvegarde environnementale et sociale au Peedu, le maître d'ouvrage.

Après quatre mois de travaux exécutés par le Bureau de contrôle du bâtiment et des travaux publics (BCBTP), les deux forages de Tchimagni dans le 6e arrondissement Ngoyo et Loussala 3e arrondissement Tié Tié peuvent être désormais exploités. L'équipement hydromécanique, technique et les travaux de génie civil ont été réalisés par l'entreprise BCBTP. Ces ouvrages ont été visités par la mission du Projet eau, électricité et développement urbain (Peedu) et des acteurs concernés, notamment les équipements abritant les locaux chloration, technique, transfo, groupe et le forage. « Nous sommes satisfaits du travail qui a été fait même si on a émis quelques réserves sur certains aspects des ouvrages. Des réserves qui peuvent être levées au fur et à mesure. Cela ne remet pas en cause la qualité des ouvrages qui ont été réalisés », a dit Farel Mouyangou.

Et le chargé de missions au Peedu d'ajouter : « Nous sommes ravis qu'on vient de donner quelque chose d'important à la bénéficiaire qu'est La Congolaise des eaux (LCDE). Ces ouvrages vont permettre à la population d'avoir de l'eau en quantité et, surtout, en qualité. Nous avons vérifié les équipements techniques et les techniciens nous ont rassuré que c'est de l'eau de qualité qui sort de ces forages ». Après la correction des réserves émises, le maître d'ouvrage va se prononcer sur la réception définitive à condition que lesdites réseves soient levées, a-t-il renchéri.

Satisfaite des ouvrages réalisés, Jeannine Berthe Djembo, directrice départementale de LCDE Pointe-Noire, a remercié vivement le Peedu et le BCBTP pour le travail accompli avant de demander à la population d'y veiller et d'en prendre soin. Un sentiment exprimé aussi par Jean Youlou, chef du quartier 301 km 8. La réalisation de ces ouvrages a été l'œuvre du BCBTP qui n'a ménagé aucun effort pour bénéficier de la confiance placée en lui. « Il faut habiter dans ces quartiers pour comprendre ce qui vient de se faire. Pendant longtemps, avoir de l'eau ici c'était de la jungle. Maintenant, c'est quelque chose qui est à leur portée. À eux de savoir sécuriser, protéger et s'approprier ces ouvrages réalisés avec du materiel sophistiqué et neuf», a déclaré Pierre Nkoua, directeur général de BCBTP. La signature du procès verbal de la réception des deux ouvrages à LCDE a mis fin à l'activité.

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.