Ile Maurice: Drogue - Veeren Rungen, le père des quadruplés, arrêté à nouveau

Son histoire avait ému plus d'un en début d'année 2019. La famille Rungen avait accueilli des quadruplés et avait soulevé une vague de solidarité car elle n'avait pas les moyens de les élever. Le père de famille, Veeren Rungen, n'a eu de cesse d'avoir des démêlés avec la police. Pour des cas de vols ou de trafic de drogue. Il a de nouveau été épinglé hier pour avoir vendu deux paquets de drogue synthétique à Rs 3 600 à un policier.

C'est vers 15 h 30 hier, mercredi 24 juin, qu'une équipe de l'Anti-Drug and Smuggling Unit (ADSU) de la division sud, menée par l'inspecteur Harry Appasamy et le constable Ramdawon, sous la supervision de l'assistant surintendant de police Rajendranath Jhurry, a donné l'assaut à Surinam Road. Veerun Rungen a été arrêté après que le policier a décliné son identité.

Le maçon de 46 ans a conduit les policiers dans son arrière-cour où il avait dissimulé un sac en plastique transparent dans un buisson. Celui-ci contenant 23 autres paquets de drogue synthétique. Une somme de Rs 41550 que la police soupçonne de provenir de la vente de cette drogue a été trouvée en sa possession.

Autre arrestation de l'ADSU hier : celle d'un entrepreneur de 45 ans, engagé dans le secteur de la construction. Il a été arrêté à Bonne-Terre, Vacoas, après la saisie de 300 grammes de cannabis dans une boîte en carton. La somme de Rs 444 000 a aussi été saisie.

L'intervention était menée par une équipe de l'ADSU de la Central Division, dont le sergent Gokhool et le policier Appadoo, placée sous la supervision du surintendant de police, Jacques Jean Pierre. Ces derniers ont effectué une descente au domicile d'Eshansah Abdool Rahman Jhungeer aux alentours de 18 heures mercredi.

Les deux suspects répondent d'une accusation provisoire de trafic de drogue. Ils ont été traduits devant la justice ce jeudi et ont été reconduits en cellule policière.

Plus de: L'Express

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.