Gabon: National foot - Les joueurs percevront leurs salaires le 15 septembre prochain

Les pensionnaires du National Foot pourront bientôt entrer en possession de leurs salaires. Des émoluments des saisons 2016-2017 et 2017-2018 seront perçus par les joueurs d'ici le 15 septembre prochain. C'est après plusieurs réunions que la FEGAFOOT, le LINAF et l'ANFPG sont enfin parvenues à un accord.

La dette cumulée s'élève à 795.430.500 francs CFA. Et après plusieurs réunions entre les trois entités, à savoir la Fédération Gabonaise de Football, la Ligue Nationale de Football et l'Association Nationale des Footballeurs Professionnels du Gabon qu'un accord a été finalement trouvé. Ce montant sera reversé aux joueurs d'ici le 15 septembre prochain.

En effet, l'accord indique que « La dette sera réglée solidairement par la FEGAFOOT et la LINAF en trois tranches ».Tout comme il précise que la première tranche, d'un montant de 300 millions, devra être versée au plus tard le 15 septembre 2020. La deuxième tranche, également d'un montant de 300 millions de francs, devra être perçue par les joueurs, au plus tard le 15 novembre 2020 ; et la tranche restante de 195 430 500 de francs sera reversée le 15 janvier 2021, au plus tard. La FEGAFOOT est en charge de collecter et centraliser les montants à verser.

« Étant convenu que le règlement de cette dette relève de l'intérêt général du football gabonais, puisque les joueurs en sont les acteurs et ambassadeurs principaux, la Fédération s'engage à dédier au règlement de la dette une partie substantielle de tout financement qu'elle recevra de la part des autorités continentales et internationales du football, ainsi que tout financement étatique futur », peut-on également lire dans le document paraphé par les trois parties susmentionnées.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X