Congo-Kinshasa: Enfants dans les conflits armés - La MONUSCO relance un groupe de travail dans le Nord-Kivu

communiqué de presse

Un atelier visant la mise en œuvre du Plan d'action de lutte contre le recrutement et l'utilisation d'enfants, ainsi que les autres violations graves des droits de l'enfant, dont les violences sexuelles, s'est tenue les 24 et 25 juin 2020 à Goma, capitale du Nord-Kivu.

Deux jours durant, le centre Bakanja accueille une vingtaine de membres du Groupe de travail technique conjoint provincial (GTTC) autour du thème des enfants en relation avec les conflits armés.

L'atelier vise le renforcement de capacités des membres du GTTC provincial et l'adoption d'une feuille de route identifiant des activités qui seront réalisées, durant la deuxième partie de l'année 2020, dans le cadre de la poursuite de la mise en œuvre du Plan d'action pour lutter contre le recrutement et l'utilisation d'enfants, ainsi que les autres violations graves des droits de l'enfant par les groupes armés.

Rappelons que c'est dans ce cadre précis d'intervention que, le 4 octobre 2012, le gouvernement de la RDC et l'équipe spéciale des Nations Unies sur les enfants et les conflits armés ont signé un Plan d'action.

« Comme vous le savez, le gouvernement congolais et le système des Nations Unies ont signé, le 4 octobre 2012, le Plan d'action pour la lutte contre le recrutement et l'utilisation d'enfants ainsi que les autres violations graves des droits des enfants commis par les forces armées et les services de sécurité de la République Démocratique du Congo. Pour la mise en œuvre et le suivi de ce plan d'action, des Groupes de Travail Techniques (GTTC) regroupant les représentants de certains ministères, institutions et organisations, ont été mis en place à Kinshasa, Goma, Bunia, Bukavu, Kalemie, Kananga et Tshikapa », a déclaré Omar Aboud, lors de son discours d'ouverture dudit atelier.

Pour sa part, Benito Kanzuli Kiezele, directeur de cabinet du ministre provincial de la Justice, a ajouté que "la province du Nord-Kivu salue la bravoure et l'engagement des partenaires qui accompagnent le gouvernement. C'est à ce titre aujourd'hui que la MONUSCO donne son appui pour redynamiser ce groupe ».

La RDC est un des six pays dont les gouvernements ont signé des Plans d'action suivant les résolutions du Conseil de sécurité des Nations Unies 1261 (1999), 1379(2001), 1416(2003), 1539 (2004) et 1612(2005), 1882(2009) et 1998 (2011).

Ainsi, elle a progressivement fait preuve de sa volonté d'inscrire la protection de l'enfant au cœur de son agenda politique, législatif et de son l'arsenal juridique.

Pour la mise en œuvre de ce Plan d'action au niveau provincial, le GTTC national avait jugé utile d'installer des GTTC provinciaux à Goma, Bukavu, Kisangani, Lubumbashi, Tshikapa, Bunia, Kananga et Kalemie.

Le chef de bureau de la MONUSCO Goma, Omar Aboud, a profité de l'occasion pour matérialiser son engagement contre le recrutement des enfants dans les groupes armés à travers l'impression à la peinture de la « main rouge » sur un large tissu blanc.

Cet atelier a connu la participation d'une vingtaine de personnes membres du GTTC provincial, notamment la conseillère du gouverneur pour les affaires sociales, genre, famille et enfants ainsi que d'autres personnes issues du ministère provincial des Droits humains et de la Justice, d'ONG nationales et internationales, des FARDC, de la PNC, des sections Protection de l'enfant et Droits de l'Homme de la MONUSCO et de l'UNICEF.

A La Une: Congo-Kinshasa

Plus de: Monusco

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.