Cameroun: Management du Sport - Des parchemins pour une vingtaine de lauréats

Ils ont reçu leur diplôme mardi dernier au siège du Comité national olympique et sportif du Cameroun (CNOSC).

Une date symbolique que celle du 23 juin 2020. Mardi dernier, on a célébré le 126e anniversaire de la naissance du Comité international olympique (CIO). C'est également ce jour-là que le Comité national olympique et sportif du Cameroun (CNOSC) a procédé à la remise de parchemins aux lauréats de la 5e édition du Cours avancé en management du sport (CAMS). Présidée par le président de cette instance, Hamad Kalkaba Malboum, la cérémonie s'est déroulée dans la cour du siège de cette association.

A l'entame de leur formation le 22 avril 2019, ils étaient 24 apprenants pour une parité totale, 12 dames et 12 messieurs. Ils seront finalement 23 à la sortie. L'unique recalé n'aura tout simplement pas présenté son document d'évaluation à cause de ses contraintes professionnelles. Ils ont ainsi été formés autour de six modules à savoir : la structuration d'une organisation sportive, la gestion stratégique, la gestion des ressources humaines, la gestion des finances, le marketing et la gestion d'un évènement sportif.

Dans son allocution, le président Hamad Kalkaba Malboum a souligné que cette formation vise à doter les acteurs du mouvement sportif des savoirs, des savoir-être et des savoir-faire susceptibles de promouvoir l'éthique et les règles de bonne gouvernance au sein des organisations sportives conformément à la vision du CIO. «Les valeurs que nous défendons et l'idéal olympique que nous poursuivons ne sont réalisables qu'avec des compétences humaines moulées selon le standard international en vigueur en matière de gestion des organisations sportives », a conclu le président du CNOSC.

Plus de: Cameroon Tribune

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.