Algérie: Arkab prend ses fonctions à la tête du ministère des Mines

Alger — M. Mohamed Arkab a pris mercredi ses nouvelles fonctions de ministre des Mines, suite à la création d'un ministère pour ce secteur dans le cadre du remaniement ministériel opéré mardi par le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, indique un communiqué du ministère de l'Industrie.

A l'issue de la cérémonie de passation de consignes, tenue au siège du ministère de l'Industrie et des Mines, M. Arkab a déclaré que la création d'un nouveau ministère pour le secteur des Mines avait pour principal objectif une exploitation optimale des richesses minières de l'Algérie pour la création de richesses et de valeur ajoutée.

M.Arkab qui occupait le poste de ministre de l'Energie a indiqué que la création de ce ministère "permettra la mise en oeuvre de la stratégie du gouvernement visant à trouver d'autres ressources hors hydrocarbures et l'établissement d'un secteur fort basé sur des objectifs purement économiques au service de l'industrie nationale notamment l'industrie de transformation, une industrie à même de créer un grand nombre de postes d'emploi, au profit des jeunes.

Pour sa part, le ministre de l'Industrie, Ferhat Ait Ali Braham a rappelé que la création d'un ministère des Mines figurait parmi les priorités du gouvernement, compte tenu des ressources souterraines importantes que recèle le secteur considéré comme une base pour l'approvisionnement du marché national en matières premières et la relance du secteur industriel en Algérie.

Dans le même sillage, il a mis l'accent sur l'importance de l'indépendance de ce secteur qui bénéficiera de tous les moyens nécessaires pour son développement, notamment dans les domaines de l'exploration et de la production de sorte à répondre aux exigences de l'économie et de l'industrie nationales.

La séparation du secteur des Mines de celui de l'Industrie permettra, selon le ministre, de donner un nouveau souffle au secteur des Mines et de lui accorder une importance particulière, d'une part, et d'alléger le fardeau sur le ministère de l'Industrie qui orientera ses efforts vers la gestion et la relance du secteur industriel, d'autre part.

Né le 19 février 1966 à Hussein-Dey (Alger), M. Arkab est ingénieur d'Etat en mécanique. Il a été nommé en mars 2019 ministre de l'Energie après avoir occupé plusieurs fonctions supérieures dont les postes de directeur général de l'entreprise ETTERKIB, de P-dg de la Compagnie de l'Engineering de l'Electricité et du Gaz (CEEG) et de P-dg de la société nationale de l'électricité et du gaz (Sonelgaz).

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.