Ile Maurice: Affaire St-Louis - Ivan Collendavelloo révoqué

Développement de taille dans le scandale St-Louis Gate. Ivan Collendavelloo a été révoqué ce jeudi 25 juin. Selon les premières informations, le n°. 2 du gouvernement avait refusé de «step down».

Toute l'affaire a éclaté le 8 juin dernier, lorsque la Banque Africaine la conclu que d'après les preuves dont elle dispose, il est plus que probable que des membres de l'administration mauricienne et d'autres personnes aient été récompensés financièrement par l'intermédiaire de tierces (donc, plus d'une). Ce qui a permis à Burmeister and Wain Scandinavian Contractor (BWSC) d'avoir des renseignements techniques confidentiels liés aux appels d'offres auxquels il a participé dans le cadre du projet de réaménagement de la centrale St-Louis. Un privilège qui, selon la BAD, lui a permis d'adapter son offre, la favorisant par rapport aux autres soumissionnaires.

Depuis, les révélations se sont enchainées. Le board du CEB avait été révoqué et remplacé par un autre. Ivan Collendavelloo, lui, avait, pendant plus d'une heure, défendu sa position dans toute cette affaire au Parlement. Mais il semble que le Premier ministre soit en présence de nouvelles preuves dans toute cette affaire.

En attendant les autres dénouements, retrouvez une chronologie de l'affaire ici.

Plus de: L'Express

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.