Angola: Les femmes parlementaires et le Gouvernorat de Luanda ensemble dans la lutte contre les drogues

Luanda — L'Angola est l'un des chemins par lesquels passent les drogues qui circulent à travers le monde, d'ou le Gouvernement est appelé à prendre des mesures urgentes afin d'y mettre fin.

Ces propos ont été tenus jeudi à Luanda par la présidente du Groupe de femmes députés, Maria do Carmo Assis do Nascimento, soulignant que les drogues, dont des nombreux jeunes font usage et vendent, freinent le développement du pays, car elles affectent beaucoup plus cette couche sociale qui constitue la main d'œuvre active.

La députée s'exprimait au cours d'une rencontre avec la nouvelle gouverneure de Luanda, Joana Lina, à l'occasion de la Journée mondiale de lutte contre l'usage indument et trafic des drogues, célébrée le 26 juin.

Présenter à la nouvelle gouverneure de la capitale angolaise un programme social de lutte contre les drogues conçu par ce Groupe parlementaire, tel était l'objectif de cette rencontre tenue à la mairie de Luanda, à l'initiative du Mouvement national de prévention et de Combat contre l'usage de drogues, a-t-elle expliqué à la presse.

Mária do Nascimento a exhorté les jeunes qui n'arrivent pas à s'éloigner des drogues, à consulter les médecins, les psychologues, les familles et les amis, en vue de réintégrer la société et contribuer ainsi au développement du pays.

Pour sa part, Joana Lina a dit que les femmes députés pouvaient bel et bien compter sur l'appui et la disponibilité de son gouvernorat dans la lutte contre les drogues à travers la capitale du pays.

Coordonné par le Groupe de femmes députés, le Mouvement national de prévention et de combat contre l'usage de drogues a vu le jour le 27 février 2020.

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.