Congo-Kinshasa: Musique - Nyoka Longo déplore la piraterie continue des œuvres musicales

L'artiste s'est exprimé à l'occasion de la fête de la musique célébrée chaque 21 juin à travers le monde.

« Au marché central de Kinshasa, il y a tout un pavillon où l'on vend nos produits piratés au vu et au su de tout le monde et personne s'en inquiète », a grogné l'artiste. Le chanteur regrette que les œuvres musicales en particulier et artistiques en générale, en RD Congo, ne soient pas protégés sur le plan économique.

Avec la crise de la pandémie de covid-19 qui sévit à travers le monde, plusieurs secteurs ont été touchés. Le marché des arts et du spectacle fait notamment partie de ces secteurs qui jusqu'alors suscitent beaucoup d'inquiétude. En attendant la reprise du cours normal de la vie, plusieurs artistes congolais font face à de nombreuses difficultés causées par cette crise sanitaire. « Cette crise du coronavirus nous a frappés de plein fouet, nous totalisons plus de quatre mois sans prestations », a déploré l'artiste. Il plaide pour qu'en marge de la fête de la musique soit organisée une rencontre au cours de laquelle les participants pourront échanger sur cet art.

Jossart Nyoka Longo est à la tête de Zaïko Langa Langa. Tout a commencé en décembre 1969, il y a plus d'une cinquantaine d'années. Zaïko Langa Langa, véritable monument de la musique de l'ex-Zaïre, est lié au surnommé roi de la rumba congolaise Papa Wemba, qui en a été le membre fondateur avant de poursuivre sa carrière solo. « Ce que je suis aujourd'hui, c'est grâce à la musique et, surtout, grâce à Papa Wemba. C'est grâce à Papa Wemba que Zaïko a été créé », s'est remémoré Nyoka Longo.

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.