Cote d'Ivoire: Financement des organisations de la société civile - Une soixantaine de projets attendus dans un programme de plus d'un milliard FCFA

L'Union Européenne a procédé, hier à Abidjan-Plateau, à la remise d'un véhicule de liaison de type 4X4 à la sous-direction de la vie associative du MATED. Cette action qui intervient dans le cadre du programme LIANE 2 (Leadership et Initiatives des Acteurs Non Etatiques) était couplée avec le lancement de l'appel à propositions, d'une soixantaine de projets sur le territoire ivoirien pour un financement de l'U E estimé à 1 300 000 000 FCFA.

Financé à hauteur de 20 à 25 millions par projet, ce programme sera exécuté sur une période de 14 mois par des organisations de la société civile ivoirienne. Selon le chef des Opérations de la coopération de l'UE, Michel Laloge et Christophe Courtin, chef de projet LIANE 2, le budget alloué permettra de financer l'interaction des OSC avec les pouvoirs publics pour l'élaboration, le suivi et l'évaluation des politiques publiques. A en croire les initiateurs, le projet LIANE 2 prévoit un appui technique en équipements à la sous-direction de la vie associative (SDVA) à travers le MATED pour la mise en œuvre de la mission qui lui est confiée.

Il s'agira particulièrement d'acheter de petits équipements d'archivage, d'aménagement de locaux adaptés, de progiciels de gestion adaptés et d'un véhicule de liaison. Le Président du Copil (comité de pilotage) CELLULE ONS (Ordonnateur National Suppléant du fonds européen de développement), Semon Bamba, a rappelé que le projet vise à améliorer le cadre juridique et institutionnel qui régit le fonctionnement des OSC en Côte d'Ivoire, à renforcer le dialogue et la participation des OSC aux politiques publiques ainsi que l'efficacité et la crédibilité des OSC de la Côte d'Ivoire en s'appuyant sur une ou des faitière(s) nationale(s) du pays.

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Le Nouveau Réveil

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.