Cote d'Ivoire: Abidjan sous les eaux, hier - A qui la faute ?

La pluie qui s'est abattue sur la ville d'Abidjan, a occasionné d'énormes dégâts matériels et des pertes en vie humaine.

La Côte d'Ivoire vit les plus grandes inondations de son histoire. Les deux (02) dernières ont fait beaucoup plus de dégâts tant humains que matériels. La quasi-totalité des quartiers d'Abidjan était sous les eaux, noyée. Sur toutes les voies, on ne voit que de l'eau montée à plus d'un mètre voire deux (02). Des maisons inondées, des voitures emportées et pis, des morts.

Quelles sont donc les causes réelles de ces inondations qui ne finissent pas d'endeuiller et d'appauvrir des familles ? La première raison, on dira l'indiscipline des populations. Ce n'est pas faux quand on voit çà et là les quartiers pulluler de constructions anarchiques. Cette raison, depuis longtemps, est connue. Mais elle n'a pas fait autant de dégâts. C'est seulement cette année que la situation est devenue plus grave. Pourquoi ? Tenez ! Le gouvernement, dans sa politique d'assainissement et d'entretien de son réseau routier, a entamé des travaux pour soulager les populations.

Seulement voilà. Les travaux, dans certains quartiers, sont toujours en cours. Ils n'ont pas été achevés. Et la pluie est venue tout compliquer mettant les populations dans une situation de détresse. Dans d'autres quartiers, pour des raisons politiques (campagne), des travaux ont été réalisés avec une vitesse éclair. Ces investissements faits à la hâte, évidemment, n'ont pas résisté face à la pluie. Et les conséquences sont naturellement ce qu'on assiste depuis quelques jours. Qui peut donc porter le chapeau de ces dégâts ? Les populations ou le gouvernement ?

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Le Nouveau Réveil

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.