Afrique de l'Ouest: Persistance de la menace terroriste au sein de l'espace communautaire

26 Juin 2020

La 5e réunion des ministres de la Sécurité des pays membres de l'UEMOA s'est déroulée jeudi par visioconférence sous la présidence de Damehame Yark.

Le ministre togolais de la Sécurité a souligné que depuis la dernière rencontre tenue à Niamey en octobre 2018, 'Le Burkina, le Mali et le Niger connaissent une escalade continue des actes terroristes et de grand banditisme. Ainsi, l'année 2019 s'est achevée sur un lourd bilan pour les armées du Burkina Faso, du Mali et du Niger. Entre septembre et décembre, près de 300 militaires ont perdu la vie'.

Selon le M. Yark, 'La seule alternative reste la coopération : coopération dans le domaine sécuritaire, en matière d'échange d'informations et de renseignements.

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.