Sénégal: Contribution à la lutte contre la COVID-19 - Le Japon octroie plus d'un milliard au pays

Le gouvernement du Japon a mis à la disposition du Fonds des Nations-Unies pour l'enfance (Unicef) une contribution de plus de 2.600.000 de dollars américains, soit plus de 1.545.000.000 de francs Cfa. Selon l'Unicef, cette somme est destinée à soutenir les efforts menés dans le cadre la lutte contre la Covid-19 par le gouvernement du Sénégal.

C'est 1.545.000.000 de francs Cfa que le Japon met à la disposition du Sénégal à travers l'Unicef pour l'accompagner dans la lutte contre le coronavirus et conséquences néfastes. En effet, via un communiqué de presse, il est indiqué que le gouvernement du Japon a mis à la disposition du Fonds des Nations-Unies pour l'enfance (Unicef) une contribution de plus de 2.600.000 USD, soit plus de 1.545.000.000 FCFA pour soutenir les efforts menés dans le cadre la lutte contre la pandémie de la Covid-19 par le gouvernement du Sénégal. « La contribution du Japon est destinée à soutenir les interventions visant à réduire la transmission du virus et atténuer l'impact de la pandémie sur les enfants et les femmes », précise le communiqué.

Plus précisément, le texte informe que grâce à l'appui du Japon, l'Unicef accompagnera le gouvernement sénégalais dans le renforcement des dispositifs de prévention et de contrôle des infections, l'appui à la continuité des services de santé et de nutrition pour les familles les plus vulnérables et dans l'appui psycho-social aux enfants affectés directement ou indirectement pas la Covid-19.

Il renseigne tout d'abord que pour renforcer les dispositifs nationaux de prévention et de contrôle des infections, l'Unicef mettra à disposition du matériel médical et de produits d'hygiène pour prendre en charge les cas de COVID-19 tout en protégeant le personnel médical et les communautés qui utilisent les services de santé.

Ensuite, afin de soutenir les efforts nationaux pour un accès continu des femmes, des enfants et des communautés vulnérables aux services de santé maternelle, néonatale et infantile et de nutrition, essentiels, ce sont quelques 500 personnels de santé et agents de santé communautaires qui bénéficieront d'un renforcement de capacités pour la prise en charge, la prévention et le contrôle des infections. En ce sens, l'Unicef confie qu'environ 4O.000 enfants et femmes devraient continuer à accéder aux structures de santé en toute sécurité et à recevoir des services de santé essentiels, comme la vaccination, les consultations prénatales et postnatales, les soins contre les maladies infectieuses, etc.

Enfin, pour répondre aux besoins d'appui psychosocial des enfants affectés par la Covid-19, les services et les travailleurs sociaux, ainsi que des réseaux de volontaires auront leurs capacités d'intervention renforcées. « Environ 20.000 enfants et parents vont bénéficier d'un soutien psychosocial », indique enfin l'Unicef.

Plus de: Lejecos.com

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.