Sénégal: Mbour - Quatre écoles sans eau, les syndicats dénoncent, la mairie dégage en touche

Le redémarrage des cours n'a pas été effectif dans la commune de Mbour.

Pour cause, quatre établissements élémentaires ont eu des problèmes d'eau. Amadou Thiam, Secrétaire adjoint du G7 à Mbour qui aurait préféré une réouverture des écoles en septembre déplore cet état de fait. "On ne saurait parler de reprise correcte, des écoles comme Tafsir Demba Sall, Nicolas Songo Faye, Médine et Baye Deuk ne peuvent pas fonctionner car, on ne peut y respecter le protocole sanitaire avec un manque du liquide vital", regrette-t-il.

Quant à la municipalité, par la voix du maire Fallou Sylla, elle a dégagé en touche et parle de problèmes de dispatching du matériel remis à l'Ief 1. Selon lui, une commande supplémentaire de masques va permettre de régler les manquements relevés. Pour les 225 écoles de la commune, les données sont claires, l'école Badara Sarr à quelques encablures sera servie en masques suffisants comme tous les autres établissements. Pourtant les élèves de cet établissement ont bel et bien rejoint les classes. Sur la question de l'eau, le maire a dégagé en touche.

A l'en croire, les questions de factures impayées ayant occasionné des coupures dans trois écoles étaient là avant la pandémie de la Covid 19 et méritent quelques considérations. L'une des écoles n'est pas branchée au réseau et attend une extension pour pouvoir bénéficier de l'eau. Par ailleurs, il faut noter que les établissements d'enseignement privé ont brillé par un redémarrage effectif avec un respect strict du protocole sanitaire.

Tout est au rendez-vous dans des écoles comme le Groupe scolaire Etienne et Monique et le Complexe scolaire Keur Madior. Notamment, des tests au thermo flash au lavage des mains, un total respect des gestes barrières et une distanciation des écoles et un respect du nombre de vingt par classe.

Plus de: Sud Quotidien

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.