Afrique: JOJ 2022 / Accord cadre de partenariat - Le ministère du tourisme et du transport ouvre la piste au COJOJ

Logo Jeux Olympiques

Les secteurs du tourisme et des transports aériens seront des partenaires privilégiés pour le Jeux olympiques de la Jeunesse de «Dakar 2022». Le ministre s'est engagé auprès de Mamadou Diagna Ndiaye, président du comité d'organisation de JOJ (Cojoj) et son équipe dans l'accord cadre de partenariat signé hier, jeudi 25 juin à la Sphère ministérielle de Diamniadio.

L e Ministère du tourisme et des transports aériens, la Fédération des organisations patronales et des industries touristiques au Sénégal présidé par Mamadou Racine Sy et le Comité d'organisation des Jeux olympiques de la Jeunesse (COJOJ) de 2022 se sont associés pour la pour la réussite des JOJ de Dakar en 2022, premier événement olympique en Afrique. C'était au terme d'un accord cadre de partenariat signé, hier jeudi 25 juin, à la Sphère ministérielle de Diamniadio.

Mamadou Diagna Ndiaye, président du CNOSS : « Les JOJ 2022 un créneau pour booster les activités »

Tout en magnifiant cette entente, Mamadou Diagna Ndiaye, président du COJOJ et du CNOSS entrevoit un avenir prometteur à travers ce partenariat tripartite. «C'est réussir ou réussir, car il n'y a pas d'autres alternatives. Avec ce secteur du tourisme et des transports aériens fortement secoué par la Covid19 de nos jours, les JOJ 2022 peuvent permettre de trouver un créneau pour booster encore plus ses activités. Ce secteur est aussi un vecteur de promotion des JOJ de 2022. A travers l'hôtellerie, l'hébergement, l'art et le culturel sans oublier le défi de l'accueil, cet accord cadre de partenariat trouve donc son sens»,a-t-il salué. Cet engagement du secteur du tourisme et des transports aux côtés du COJOJ pour la réussite de ces JOJ 2022, sera tout bénéfique en terme de découverte et de rentabilité. «En termes de découverte, de loisir et de promotion de notre pays, cet événement demeure un facteur clé.

Durant cet événement olympique à Dakar, 12 000 visiteurs étrangers dont 12 000 touristes qui injecteront 10 milliards de recettes attendues dans les secteurs du tourisme et du transport aérien», souligne Alioune Sarr, ministre tourisme et des transports aériens. Ce qui selon lui devrait procurer une manne financière non négligeable pour un secteur ayant reçu de la part du Gouvernement sénégalais 77 milliards pour faire face actuellement à l'impact négatif de la Covid-19.

«Le Sénégal serait à une année d'avance»

Ibrahima Wade coordonnateur général de ces JOJ 2022 a profité de l'occasion pour rappeler les bons engrangés en direction du rendez-vous olympique Dakar 2022, notamment dans la capitalisation de l'existant de la capitale dakaroise mais aussi pour le tenir à date échue. Pour le coordonnateur général des JOJ, le Sénégal serait à une année d'avance par rapport à la feuille de route de l'organisation initialement dégagée par le Comité international olympique (CIO). Dans cet élan, Mamadou Diagna Ndiaye a tenu à préciser : «Tokyo était dans les délais pour tenir les Jeux olympiques en 2020 mais la capacité de nuisance de la Covid-19 l'a décalée d'une année au finish. Et on ne sait pas encore quelle sera la situation sanitaire d'ici à 2021. Ce syndrome peut ne peut pas épargner Dakar 2022. Ce qui fait donc de la Covid-19, ce paramètre variable dont nul ne peut pour le moment contrôler sa trajectoire».

Plus de: Sud Quotidien

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.