Sahara Occidental: COVID-19 - Le Président Ghali appelle l'ONU à intervenir pour la libération immédiate des prisonniers sahraouis

BIR LEHLOU (Territoires sahraouis libérés)- Le Président sahraoui, Brahim Ghali, a appelé l'ONU à une intervention urgente pour mettre fin aux souffrances des prisonniers sahraouis détenus dans les prisons marocaines et d'intercéder auprès de Rabat pour garantir leur libération immédiate et inconditionnelle face à la grave propagation de la pandémie du Covid-19.

"Avec une profonde préoccupation, je vous écris pour vous informer que les informations provenant des zones sahraouies occupées indiquent que le virus Corona (Covid-19) s'est propagé de manière significative en peu de temps dans ces zones qui ont été exemptes d'épidémie jusqu'à récemment", a souligné M. Ghali dans une lettre adressée jeudi au Secrétaire général des Nations Unies, Antonio Guterres, relevant que "plus de deux cents infections ont été enregistrées dans la ville occupée d'El-Ayoun et ses environs ces derniers jours".

Le Président Ghali, secrétaire général du Front Polisario a indiqué que "cette grave situation humanitaire est la conséquence directe du mépris des autorités marocaines d'occupation pour la vie des civils sahraouis pris au piège", soulignant que les autorités d'occupation "permettent à un grand nombre de personnes, y compris celles infectées par le virus, d'entrer dans les zones sahraouies occupées sans être soumises à la quarantaine et à d'autres mesures de précaution".

Lire aussi : La solidarité internationale "active" soutiendra en permanence les Sahraouis dans leur lutte

"Alors que les autorités marocaines continuent d'utiliser les restrictions liées à la propagation de l'épidémie dans le monde pour resserrer le blocus imposé aux territoires sahraouis occupés afin de continuer à intimider les civils sahraouis", -t-il dénoncé, expliquant qu'"elles amènent maintenant des centaines de travailleurs et de colons marocains dans les villes occupées pour provoquer une nouvelle infection. Et mettre en danger la vie de nos concitoyens".

Alors que la pandémie de Covid-19 continue de se propager à travers le monde, y compris au Maroc, M. Ghali a exprimé son inquiétude quant à "la situation des prisonniers civils sahraouis dans les prisons marocaines qui est toujours alarmante en raison des conditions désastreuses dans ces geôles", a conclu M. Ghali.

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.