Togo: « Riz, soja, sésame, coton, » proposés dans l'Oti

L'Etat Togolais compte beaucoup sur le secteur primaire dans le but d'atténuer le manque que pourrait occasionner la Covid-19. C'est d'ailleurs le secteur dominant de l'économie togolaise avec une contribution de plus de 40% au PIB national.

Pour atteindre cet objectif, le Gouvernement met à la disposition des producteurs des intrants agricoles comme l'engrais, semences améliorées, produits phytosanitaires, etc.

Le Gouvernement, représenté par une délégation secondée par l'Institut Togolaise de Recherche Agronomique (ITRA), à travers une tournée nationale pour divulguer les résultats d'analyses des sols du Togo, a conseillé aux acteurs agricoles la meilleure manière d'utiliser les engrais pour un meilleur rendement.

Du côté de la préfecture de l'Oti dans la région des Savanes, les résultats de l'analyse de ces sols montrent que ces derniers sont à 84% pauvres en matière organique, à 59% très pauvres en phosphore assimilable et à 87% très pauvres en potassium.

Cette délégation gouvernementale suggère la culture du riz, du soja, du sésame, du coton, aux producteurs du milieu, considérant que ceux-ci ne souffrent pas de problème du marché.

Elle a tout de même recommandé la référence à la plateforme Fertititogo.tg par rapport à la quantité utilisable d'engrais NPK et d'urée pour chaque culture.

A l'instar des autres localités visitées, la délégation de l'ITRA appuyée par la Fondation OCP et l'UM6P, a procédé Jeudi à la remise des dispositifs de lavage des mains, de masques, des gels hydro alcooliques et des copeaux de savons aux autorités locales, aux représentants des faîtières ainsi qu'aux coopératives de productions.

Plus de: Télégramme228

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.