Gabon: Mbigou - Un jeune abat un singe mandrill en pleine ville

Un jeune de la commune de Mbigou abat un singe mandrill, non loin d'un bar. Une scène inhabituelle qu'ont vécu les habitants de cette cité de la province de la Ngounié.

C'est une scène inédite dans la capitale du département de la Boumi-Louétsi, précisément au quartier Haut-Mbigou.

Un singe mandrill apparaît soudainement en pleine cité et est abattu par un jeune de la localité. Selon les informations reçues, il est 14h40 environs, lorsque toute une foule aperçoit un gros singe le bar Mougogha, autrement appelé bar rouge.

Le singe venait de nulle part et s'est retrouvé pris au piège au milieu de la route, le bar Mougogha et le domicile du jeune tireur. Pris de peur et stupéfaction, le jeune tireur s'est précipité prendre son arme, puis alla vers la direction qu'avait pris l'animal.

Le malheureux animal se sentant encerclé en quelques instants, s'est vu encercler et décida de prendre sa fuite en grimpant sur un antagatier. Une erreur qui offrait au chasseur une occasion parfaite pour lui donner un joli coup au niveau de la poitrine, raconte un témoin.

Le singe est abattu. Les habitants ont couru voir l'animal déjà mort pour ne pas se faire conter l'évènement.

Aussitôt, ils seront interrompus par quelques agents de l'ordre, donc la gendarmerie et surtout des agents des parcs Birougou, qui en sont conservateurs pour faire respecter et surtout faire appliquer les mesures barrières.

Quelques instants plus tard, aux environs de 16h00, le singe mort est amené vers la grande décharge municipale de Mounguémbé pour être incinéré. C'est près de 75kg de viande qui viennent d'être calcinée déplore un vieux du coin.

Plus de: Gabonews

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.