Burkina Faso: Célébration de la fête des bateaux dragons - La culture pour renforcer les liens entre les peuples

L'Ambassadeur a expliqué que la fête des bateaux-dragons est une tradition des chinois pour rendre hommage à un grand poète du nom de Qu Yuan. Mais au-delà de la fête, ajoute-t-il, la célébration a été instituée pour valoriser l'esprit de patriotisme, de bravoure et de détermination qui sont des valeurs communes aux peuples chinois et burkinabè.

L'Ambassadeur a encouragé les enfants à s'enraciner dans leur culture et d'en être des gardiens et il espère d'ailleurs que cette journée de la culture chinoise les inspire à découvrir davantage la Chine et être les futurs ambassadeurs de l'amitié sino-burkinabè.

Pour terminer, il remercie l'association burkinabè les dragons blancs d'avoir fait la démonstration de Kung-fu qui est fortement appréciée par les enfants venant de Ziniaré.

La présidente dudit Centre, la Princesse Juliette Kongo, a exprimé ses sincères remerciements à l'Ambassadeur pour avoir commémoré cette fête avec les enfants et pour l'accompagnement constant de l'ambassade en leur faveur.

Elle a expliqué qu'environ 80 enfants ont été soutenus par l'Ambassade dont certains d'entre eux ont déjà pu s'insérer dans la vie professionnelle. Elle a ainsi souhaité que cet engagement se perpétue pour former davantage d'enfants qui seront la relève de demain.

Plus de: Fasozine

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.