Gambie: Selon l'APRC, la décision de la Cour d'appel est un dehonneur

The Gambia Peanut farmers in southern Gambia.

Fabakary Tombong Jatta, le leader par intérim du parti d'opposition, l'Alliance Pour La Construction et La Réorientation Patriotique (APRC) a déclaré que le verdict de la Cour d'Appel de la Gambie constitue un sérieux revers pour le gouvernement du Président Adama Barrow.

Mr Jatta, lors d'une conférence de presse hier à sa résidence de Tallinding, a affirmé que l'ancien Président était le propriétaire d'un cheptel de plus de 7000 têtes de bétail dans son village natal de Kanilai. Il a ajouté que le Comite mis en place pour procéder à la mise en vente du cheptel n'a vendu que 720 têtes.

« Nous savons que la vente de toutes ces têtes de bétail devrait vraisemblablement rapporter la somme de 8 millions de dalasis. Cependant, tous ces animaux ont disparu sans laisser de trace.

Le Président de la Commission Electorale Indépendante (CEI) doit, pense-t-il, rendre sa démission afin de permettre l'organisation d'élections libres et transparentes.

Selon lui, depuis que le Ministère de la Sante a fait des révélations sur le scandale de corruption au Ministère de la Santé, il n'y a eu aucune mesure visant à déterminer les responsabilités.

Il a également invité le Ministre de la Justice Ba Tambadou à démissionner car, ajoute-t-il, le Ministre de la Justice a mis en déroute le système entier.

Mr Jatta a remarqué que bien que le gouvernement ait publié un livre blanc sur les conclusions de la Commission Janneh, il n'y a eu aucune allusion concernant les biens confisqués de Jammeh.

Il a noté que Haruna Jatta , selon certaines sources, a été tué à Kanilai mais aucune Commission d'Investigation n'a été mise en place par le Ministre de la Justice pour élucider les causes de son décès.

Il a prétendu que plus de 20 conteneurs qui se trouvaient dans la résidence de l'ancien Président a Kanilai contenaient du matériel dont des ordinateurs, des meubles, des laptops et des téléviseurs à écran plat. La vente de tout ce matériel devrait probablement rapporter des millions de dalasis.

Continuant sur sa lancée, le leader par intérim de l'Alliance Pour La Construction et La Réorientation Patriotique (APRC) a formulé des allégations selon lesquelles les véhicules appartenant à l'ancien Président ont été vendus à vil prix à des hauts-fonctionnaires du gouvernement et anciens ministres. Les maux dont a été accusé l'ancien Président sont toujours d'actualité dans le pays, a-t-il ajouté.

A son avis, la baisse de la cote de popularité du Président Barrow est due à la présence actuelle du Ministre Ba Tambadou dans le gouvernement. Donc, le Ministre de la Justice doit faire preuve d'honnêteté et de transparence dans l'exercice de ses fonctions.

Plus de: The Point

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.